Le voyage du pape François en Thaïlande et au Japon (du 19 au 26 novembre 2019)

Le voyage du pape François en Thaïlande et au Japon (du 19 au 26 novembre 2019)

Le pape François effectue un voyage apostolique en Thaïlande et au Japon du 19 au 26 novembre 2019, deux pays évangélisés au milieu du XVI ème siècle

Un diamant d’une valeur de 1,6 million d’euros volé dans un salon de joaillerie japonais
Le Président Félix Tshisekedi participe à la 7ème Conférence de Tokyo à Yokohama au Japon
Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2020, les athlètes congolais seront-ils présents ?

Le pape François effectue un voyage apostolique en Thaïlande et au Japon du 19 au 26 novembre 2019, deux pays évangélisés au milieu du XVI ème siècle par des missionnaires jésuites.

Pour son 32ème voyage apostolique qui se déroule en Asie, le Saint –Père a choisi de commencé par la Thaïlande. Le but de ce voyage est de dynamiser les petites communautés catholiques d’Asie du Sud-Est, apporter un message de paix, promouvoir le dialogue entre les religions.

Le Saint-Père est arrivé à Bangkok le 20 novembre ou il a été accueilli à l’aéroport militaire par le vice-Premier ministre Thaïlandais, Somkid Jatusripitak, et le ministre des Affaires étrangères, Don Pramudwinai.

Le 21 novembre, le pape a rencontré les autorités  du pays, la société civile, ainsi que le corps diplomatique. Il a rendu visite au Patriarche suprême des bouddhistes, au temple Wat Ratchabophit et rencontré le personnel médical de l’hôpital Saint Louis, avant de célébrer la messe au stade national devant plus de 50. 000 catholiques. Il faut dire qu’en Thaïlande, les catholiques sont minoritaires, la population est à 95 % bouddhiste. Les catholiques ne représentent que 0, 58 % de la population.

Dans ses différents discours, le pape François a insisté sur l’exploitation sexuelle des femmes et des jeunes adolescents qui sont exposés à toute forme d’esclavagisme, de violence et d’abus. Il a félicité le gouvernement pour ses efforts en vue d’éliminer ce fléau, ainsi que tous ceux qui œuvrent inlassablement pour éradiquer ce mal et ouvrir un chemin de dignité pour les femmes, les adolescents et les enfants.  En effet, d’après l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime basé à Vienne, la Thaïlande reste l’un des pays où l’on dénombre le plus de victimes du trafic sexuel.

Le vendredi 22 novembre, le Saint-Père a rencontré les prêtres, les religieux et religieuses, les séminaristes, ainsi que les catéchistes du pays, à la paroisse Saint-Pierre. Il a également échangé avec les évêques de Thaïlande et de la Fédération des Conférences épiscopales asiatiques, au sanctuaire du Bienheureux Nicolas Boonkerd Kitbamrung. Il a rencontré les responsables  chrétiens d’autres religions et célébré la messe avec les jeunes dans la cathédrale de l’Assomption.

Jean-Marie Bomengola

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :