Le Synamed reprend les manifestations pour réclamer le paiement de la prime de médecins

Le Synamed reprend les manifestations pour réclamer le paiement de la prime de médecins

La coordination du Syndicat national des médecins (SYNAMED) après avoir analysé les propositions faites par les différents forums des médecins de la R

Un religieux congolais tué dans son lieu de résidence au Mozambique
Un accord de financement conclu pour la construction du barrage Inga III
RDC : Le corps de Lutumba Simaro sera rapatrié à Kinshasa le 14 avril 2019

La coordination du Syndicat national des médecins (SYNAMED) après avoir analysé les propositions faites par les différents forums des médecins de la RDC, a pris l’option de pallier aux zones d’ombres qui paraissent être un sérieux blocage pour l’acquisition de leur prime de risque promis par le Chef de l’État lors de leur dernière grève le 23 avril 2019.

les médecins congolais en grève

les médecins congolais en grève

Après la réunion des deux comités du Synamed, il s’en était dégagé ce qui suit :

Des correspondances de type demandent d’audience  et note informative ont été respectivement adressées et déposées au chef de l’État et à son directeur de cabinet ainsi qu’à l’hôtel de ville le jeudi 24 avril 2019. Un point de presse a été organisé par le comité et différents délégués le vendredi 26 avril devant le secrétariat général du ministère de la Santé. Un abandon de poste pour une marche de revendication a eu lieu le lundi 29 avril par tout le collectif des médecins non primés et non mécanisés dans toute l’étendue du territoire congolais.

Pour les médecins de Kinshasa, l’itinéraire de la marche était de la Gare centrale jusqu’à la cité de l’OUA. Pour ceux des provinces,  ils ont manifester dans les artères principales de leur centre-ville jusqu’au gouvernorat ou mairie.

Malgré toutes ces démarches, le Synamed n’a obtenu aucune solution de la part des autorités. Selon cette structure, elle est arrivée à cette décision de la reprise des grèves suite à l’épuisement de toutes les procédures administratives.

Pourtant, le gouvernement de la RDC avait pris l’engagement de résoudre cette situation à travers un accord signé le 12 avril avec le banc syndical : « Après évaluation de l’exécution dudit accord, le Synamed a adressé au premier ministre trois correspondances pour l’alerter de la mauvaise évolution de l’application de l’accord. Toutes ces correspondances sont restées sans suite tant de la part de M. Bruno Tshibala Nzenze ainsi que des membres du gouvernement dont quatre ministres signataires de l’Accord », a déploré pour le coordonnateur du Synamed, le Dr Wawina Christian.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :