Le secrétaire général de l’UDPS fait le point sur les nominations et permutations des bourgmestres par l’Hôtel de ville de Kinshasa

Le secrétaire général de l’UDPS fait le point sur les nominations et permutations des bourgmestres par l’Hôtel de ville de Kinshasa

Augustin Kabuya a, depuis le 17 août 2019, trois mois à la tête du secrétariat général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Mais

Machine à voter : La guerre des ondes entre la Corée du Sud et la CENI, la MP et la l’Opposition
Election présidentielle : Samuel Eto’o soutient Paul Biya, des camerounais attirent la foudre sur lui
Rentrée scolaire 2019-2020 : Parents et élèves dans la joie et le stress de la gratuité

Augustin Kabuya a, depuis le 17 août 2019, trois mois à la tête du secrétariat général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Mais durant ses 90 jours, il est confronté à de problèmes liés à la contestation d’un groupe des membres de son parti. En sa qualité d’une personne très rodée au sein de cet ancien parti de l’opposition, aujourd’hui parti au pouvoir, le nouveau secrétaire général de l’UDPS s’est montré jusque-là un dur à cuire.

Un groupe de membres de la diaspora a cherché à le faire agenouiller par de messages et injures dans les réseaux sociaux. Son expérience et sa sagesse ne cessent de l’épargner de ces différents pièges qui lui sont tendus par certains de ses collègues de l’UDPS. Il a répondu à deux cas très cruciaux pour éclairer l’opinion : Le cas de la diaspora et celui de l’Arrêté signé par le gouverneur Gentiny Ngobila, nommant et permutant les bourgmestres de la ville province de Kinshasa.

« Je ne peux accepter que les gens, quel que soit leur rang social, de traiter le Chef de l’Etat de farceur et d’ingrat. Ceux qui sont à la base de tout ça, sont des infiltrés qui sont passés au siège du Parti et je les ai demandés d’aller se faire enregistrer auprès de leurs représentations respectives. Et lorsqu’il y a un problème, chacun doit le poser au sein du Département des Relations extérieures qui est un département phare du parti à l’étranger. UDPS étant un parti très organisé, elle a 15 structures des relations extérieures qui fonctionnent à l’extérieur du pays. C’est au sein de celles-ci que chaque membre de la diaspora doit se faire identifier », a déclaré le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya.

Parlant de la nomination et permutation des bourgmestres de la capitale, en homme de vérité, le secrétaire général de l’UDPS n’a pas mâché ses mots pour informer à l’opinion que cette lettre est un acte posé par le Gouverneur de la ville.

Augustin Kabuya, Jean-marc Kabund et Félix Tshisekedi, respectivement SG de l’UDPS, 1er V-p de l’Assemblée nationale et Président de la République

« L’arrêté nommant les bourgmestres n’est pas un faux document, car le signataire est bien connu. En tant que secrétaire général, j’ai présenté les membres de l’UDPS nommés par le Gouverneur comme bourgmestres. L’UNC de Kamerhe a fait la même chose. Le PPRD a aussi présenté les siens, mais dans les réseaux sociaux, c’est moi le plus injurieux.

Soyons sérieux, les nominations sont sorties le vendredi 16 août, les trois partis précités ont présenté leurs membres le samedi 17 et c’est le dimanche 18 août que les réactions sont tombées. On peut nous faire croire que les services de l’Hôtel de ville n’ont pas vu ça et ce n’est que le dimanche qu’ils ont découvert le document sur les réseaux sociaux pour faire le démenti ?

Le Gouverneur est membre du PPRD, dans sa famille politique, ils ont présenté aussi leurs membres nommés. Vous voulez me dire que leur secrétaire permanent a ramassé ce document dans les réseaux sociaux ? Soyons sérieux !  Je suis un responsable, laissons les gens étaler leur médiocrité sur la place publique. Vous croyez que je ne suis pas capable de convoquer la presse pour faire une mise au point », s’est exprimé Augustin Kabuya.

Le SG de l’UDPS s’étonne : «  de voir que celui qui a signé l’arrêté n’a pas de problème, mais le grand pêché c’est d’avoir présenté les membres qui ont été nommés. Le Gouverneur est entouré de juristes de formations, très chevronnés. Mais, je ne peux pas me mêler dans cette affaire, car ceux qui pouvaient me traiter de tous les noms d’oiseaux ne l’ont pas fait. C’est plutôt ceux qui se réclament de l’UDPS qui font ça. Ce sont les mêmes personnes qui viennent me dire que l’UDPS dort et Kamhere est en train de faire ceci et de faire cela qui passent leur temps dans les réseaux sociaux  pour me dessiner et raconter que j’ai vendu l’UDPS. Mais chez qui puisque le président du Parti est l’actuel Chef de l’Etat.  Celui qui a signé ces arrêtés est bien connu et ce sont des médiocres ».

Gel Boumbe   

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :