Le président Félix Tshisekedi veut voir la culture du numérique gagnée la population et des administrations congolaises

Le président Félix Tshisekedi veut voir la culture du numérique gagnée la population et des administrations congolaises

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a procédé, le mardi 3 septembre 2019 à Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, à l’ouvertu

Santé animale : La FAO renforce les capacités sur le Système d’information géographique
RDC : Des responsables des confessions religieuses s’unissent pour la protection des forêts tropicales
Abbé Nshole : Les mines congolaises, un secteur à moraliser 

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a procédé, le mardi 3 septembre 2019 à Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, à l’ouverture de l’atelier de validation du plan national du numérique horizon 2025. Des experts congolais du secteur numérique venus de toutes les provinces se réuniront pendant trois jours, soit du 3 au 5 septembre, en vue de réfléchir autour du thème.

Le président de la République et son directeur de cabinet

Organisé par la présidence de la République, l’atelier  a pour objectif de  moderniser l’administration et mutualiser les ressources et les infrastructures afin de réaliser des gains significatifs en termes d’efficacité et d’efficience ;  permettre aux citoyens et aux entreprises d’interagir en ligne avec l’administration publique et les partenaires ; offrir aux usagers des services de meilleure qualité permettant de réduire les coûts et les délais avec en plus la garantie d’un maximum de transparence.

C’est à l’ouverture de ces assises que le Chef de l’Etat a annoncé le lancement de la campagne d’identification biométrique de tous les Congolais d’ici 2020. « J’annonce le lancement de la campagne d’identification biométrique de tous les citoyens en vue de doter le pays d’un registre national de la population d’ici à 2020 », a-t-il déclaré.

Il a également annoncé la création au pays d’une Agence nationale de développement du numérique (ADN). D’après lui, la création des cadres institutionnels de prise en charge du développement numérique au niveau provincial fera le prolongement de notre action dans le Congo profond. Il a invité les gouverneurs de provinces à mettre en place des structures y afférentes suivant les instructions  qu’il va donner à la prochaine conférence des gouverneurs.

Le chef de l’Etat se dirigeant dans la salle des assises

Il a précisé par ailleurs que la création de l’ADN consiste à rationaliser la gestion des ressources financières et humaines ainsi que la gestion de l’ensemble du territoire national. il a également annoncé plusieurs autres mesures dont la délivrance des visas électroniques pour toute entrée en RDC,

« J’ai tenu à engager la Nation toute entière dans la transition numérique. (…) j’ouvre ici la voie de notre souveraineté numérique. (…) Ma volonté est de voir la culture du numérique gagner toutes les couches de notre population et (…) de nos administrations », a dit  Félix Tshisekedi dans son allocution.

Il a par ailleurs fait savoir que toutes les expériences numériques de ce grand livre blanc numérique seront consolidées. Aussi, l’ouvrage sera présenté au terme de la première année de l’évaluation du plan national du numérique horizon 2025.

Le président de la République, Félix Tshisekedi, a une vision celle de  faire du Numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social.

« Je reste persuadé que le numérique va contribuer à la performance de notre économie, au renforcement de notre sociabilité, à l’amélioration de notre performance, à l’efficacité de nos institutions et à la lutte contre la pauvreté », a-t-il dit avant de souligner qu’« au regard des potentialités de notre sous-sol et du génie congolais, je prends le pari d’inscrire d’ici 2025, notre pays dans le peloton des inventeurs des technologies et équipements numériques du 21ème siècle.

D’ajouter, le Chef de l’Etat va honorer les congolais par l’organisation d’un forum panafricain.

«C’est dans cette vision que je formule le vœu de voir se tenir à Kinshasa en 2020 sous mon impulsion, un forum panafricain dénommé -Africa Digital-. Cet événement qui verra les acteurs de l’écosystème numérique africain se réunir dans notre pays affirmera ainsi la place que la RDC attend désormais occuper dans ce secteur devenu hautement stratégique.»

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :