Le Président Félix Tshisekedi pose la première pierre du Centre culturel de Kinshasa

Le Président Félix Tshisekedi pose la première pierre du Centre culturel de Kinshasa

Longtemps en gestation depuis le régime passé, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, a procédé au lancement des travaux de construction du Cent

Avec un nombre croissant des réalisations du PCA Kiamwangana, la Socoda à l’heure de l’expansion !
Maika Munan réagit : « Je suis propriétaire d’une part sociale de la SOCODA »
C’est une fin de carrière à Lyon pour Karim Benzema ?

Longtemps en gestation depuis le régime passé, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, a procédé au lancement des travaux de construction du Centre Culturel de Kinshasa, en posant la première pierre, le mardi 15 octobre, sur le site de la Place du cinquantenaire, situé en face du Palais du Peuple, dans la commune de Kasa-Vubu.

Cérémonie de la pose de la 1ère pierre de la construction du Centre culturel de Kinshasa

En cet endroit, sera construit le plus grand Centre Culturel  en Afrique Centrale dont les travaux de construction sont confiés à l’entreprise chinoise, Beijing urban construction group. Les travaux seront exécutés dans 30 mois pour un montant de 100 millions de dollars américains. Ce Centre Culturel qui comprendra deux grandes salles de spectacle d’une capacité respective de 2.000 places et 800 places, constituera une source innovante pour le trésor public.

Mais, un jour avant, soit le lundi 14 octobre 2019, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a visité ce site en compagnie du ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et francophonie, Pépin Guillaume Manjolo et du ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayo.

La maquette du Centre culturel et artistique de Kinshasa

A l’issue de cette visite, le ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et habitat avait déclaré à la presse que deux arrêtés avaient été signés en faveur du Centre culturel et artistique pour l’Afrique centrale, dont l’un porte sur le report de l’arrêté du 14 octobre 2016 et l’autre portant désaffectation d’une portion des terres en faveur de la coopération entre la République populaire de Chine et la RDC.

C’est pourquoi, les travaux de construction du Centre Culturel de Kinshasa avaient été suspendus par le nouveau ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et habitat à titre conservatoire.

Le ministre de l’Urbanisme et habitat, Pius Muabilu, a par ailleurs souligné qu’aujourd’hui, les deux arrêtés signés conjointement par les deux ministres d’Etat permettent de relancer les travaux de construction desdits ouvrages sur ce site tout en rassurant la population de son engagement pour le respect des lois de la République.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :