Le port des pagnes garde une grande valeur culturelle dans les pays africains

Le port des pagnes garde une grande valeur culturelle dans les pays africains

Dans le prolongement de la célébration de la Journée mondiale de la femme en République Démocratique du Congo, l'Agence Dia a rencontré quelques dames

Les femmes entrepreneures sensibilisées sur leur autonomie économique
La Foire internationale des femmes africaines, « Fifak 2018 », offre divers produits locaux malgré une publicité déficiente
Des femmes motivées et prêtes à conquérir leur électorat et à gagner les élections

Dans le prolongement de la célébration de la Journée mondiale de la femme en République Démocratique du Congo, l’Agence Dia a rencontré quelques dames pour cerner leur perception sur le port du pagne à l’africaine.

Deux Congolaises engagées dans des métiers liés aux  pagnes  vantent ce produit

Mme Isabelle Kambala, couturière et propriétaire d’une maison près de la grande place Victoire à Kinshasa, a déclaré que le pagne porté par ses consœurs dans la capitale est une véritable mode de vie; « Cela relève d’un grand respect des valeurs culturelles locales. Les Kinoises veulent afficher leur identité de femmes africaines. Depuis très longtemps, nous aimons exhiber des pagnes chatoyantes qui mettent en valeur nos formes. »  Mme Kambala a reconnu que pendant cette période du mois de la femme les commandes de couture de pagne ont enregistré une nette croissance.

Mme Micheline Muanda, commerçante des pagnes au Grand Marché  de Kinshasa, a affirmé qu’elle est habituée depuis sa jeunesse au port de pagnes. C’est sa mère qui lui donné le goût de porter les pagnes et cela en respect des valeurs africaines. Elle a souligné qu’elle a accompagné ces recommandations de conseils sur le respect de la culture et surtout sur les traditions africaines de respect du corps de la femme. En lien avec son activité de vendeuse de pagne, elle a constaté que les femmes mûres préfèrent plus de  pagne que des robes et autres jupes à la mode en Europe.  La période actuelle a connu une véritable hausse de vente.

Le pagne africain ou pano, d’origine étrangère

Mme Godelieve qui était  dans l’industrie textile a déclaré que cette branche est en grande difficulté. Beaucoup de licenciements ont fortement réduit le personnel congolais. Elle  a surtout révélé que le  mot pagne vient de l’espagnol  pano ou  pagno qui veut dire  » morceau d’étoffe « . Il est utilisé surtout en Afrique subsaharienne. Le pagne est un vêtement léger, souvent simple porté  dans les pays chauds, il est fait d’une pièce de tissu,  de cuir, de plumes  ou de matière végétale tressé généralement et rectangulaire. Il s’ajuste autour des hanches et descend aux cuisses  et parfois jusqu’aux chevilles.

Actuellement le pagne wax est un tissu en coton imprimé de qualité supérieure, que les femmes africaines utilisent pour la confection de leurs vêtements. Le véritable pagne wax a des motifs qui transmettent un message. Le pagne est devenu ainsi un miroir social sur la circulation des messages sur la néo-Africaine

Gladys Bundu (stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :