Le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin

Le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin

Condamné en première instance à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus qui auraient été commis par un prêtre de son dio

Mgr Fridolin Ambongo a été confirmé Archevêque de Kinshasa
Elévation à la dignité cardinalice de Mgr Ambongo : Les évêques de la CENCO félicitent le nouveau cardinal et expriment leur gratitude à l’endroit du Pape François
Au diocèse de Butembo-Beni, le Cardinal Fridolin Ambongo rend hommage aux prêtres enlevés
Pape François et le Cardinal Barbarin

Pape François et le Cardinal Barbarin

Condamné en première instance à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus qui auraient été commis par un prêtre de son diocèse, l’archevêque de Lyon se met en retrait pour quelque temps, et laisse son diocèse sous la conduite de son vicaire général, le père Yves Baumgarten. Le procès en appel pourrait se tenir d’ici à la fin de l’année.

Selon Mgr Barbarin, qui reste donc archevêque de Lyon, le pape François « m’a laissé la liberté de prendre la décision qui me paraît la meilleure pour la vie du diocèse de Lyon, aujourd’hui ».

« A sa suggestion et parce que l’Eglise de Lyon souffre depuis trois ans, j’ai décidé de me mettre en retrait pour quelque temps et de laisser la conduite du diocèse au vicaire général modérateur, le père Yves Baumgarten ».

Répondant aux questions des journalistes, le Directeur “par interim” de la Salle de Presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a pour sa part affirmé ce qui suit : «Je peux confirmer que le Saint-Père n’a pas accepté la démission présentée par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon. Conscient, cependant, des difficultés que connaît actuellement l’archidiocèse, le Saint-Père a laissé le cardinal Barbarin libre de prendre la décision la plus appropriée pour son diocèse.

Le cardinal Barbarin a donc décidé de se mettre en retrait pour quelque temps et de demander au père Yves Baumgarten, vicaire général, de prendre la conduite du diocèse. Le Saint-Siège tient à redire sa proximité avec les victimes d’abus, avec les fidèles de l’archidiocèse de Lyon et avec toute l’Église de France qui vivent des heures douloureuses.»

Archevêque de Lyon depuis 2002, cardinal depuis 2003, Mgr Philippe Barbarin, 68 ans, avait annoncé le jour même de sa condamnation qu’il allait remettre sa démission au Pape et tout en faisant appel de sa condamnation.

Junior Kitambala

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :