Le ministre Kapika s’est-il fait rouler dans la farine des boulangers ?

Le ministre Kapika s’est-il fait rouler dans la farine des boulangers ?

Concernant  la décision du ministre de l’économie, sur la hausse du prix du pain, la population kinoise constate avec amertume que des tenanciers des

La GECOTRA Sarl exploite 1000 ha de terre et produit 150 t d’huiles de palmes par mois et tend la main aux partenaires
Pour la société civile, l’intérim du coordonnateur de l’ITIE doit être assuré par un collège de trois personnes
La Chaire Saint Jean-Paul II organise un café scientifique ce dimanche 22 octobre 2017

Concernant  la décision du ministre de l’économie, sur la hausse du prix du pain, la population kinoise constate avec amertume que des tenanciers des usines de panification, dont « Pain Victoire » et boulangeries refusent d’obtempérer même après une deuxième rencontre avec le ministre Joseph Kapika.  

Bassin de pain sur un étallage

            Bassin de pain sur un étalage

Le ministre de l’économie a instruit les boulangers de surseoir la hausse du prix du pain jusqu’à nouvel ordre. Il leur avait demandé de lui faire parvenir leurs structures de prix. Chacun d’eux devra justifier l’origine de leurs importations de farine et sucre. Malgré la prise de position du ministre et pendant qu’il attend ces dossiers, le prix du pain n’a toujours pas repris son prix initial, la baguette revient toujours à 300 fc au lieu de 200 fc. Le pain carré est à 400 fc au lieu de 300, soit une augmentation de 50℅.C’est un bras de fer qui ne dit pas son nom, mais qui est gagné d’avance par les opérateurs économiques.

« Finalement où allons-nous ? Que fait le ministre ? Va-t-il tenter une 3ème rencontre avec les boulangers ? Pourquoi est-il encore là ? Pour quoi ne démissionne-t-il pas ? », s’interroge Mme Richard Kole, un analyste politique. C’est déplorable pour si un grand pays comme la Rdc.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :