Le ministre du Budget, Kangudia, refuse de quitter le gouvernement

Le ministre du Budget, Kangudia, refuse de quitter le gouvernement

Le ministre du Budget Pierre Kangudia refuse de démissionner de son poste au sein du gouvernement Tshibala. Lors d'un point de presse tenu ce mardi 24

Démission du président Robert Mugabe : des Kinois applaudissent
Le secrétaire national du Peuple au Service de la Nation démissionne
Bruno Tshibala paie le prix du débauchage

Le ministre du Budget Pierre Kangudia refuse de démissionner de son poste au sein du gouvernement Tshibala. Lors d’un point de presse tenu ce mardi 24 octobre, contrairement à la décision prise le lundi 23 octobre par le président de l’UNC de retirer son représentant du gouvernement, le ministre conteste cette décision.

Pierre Kangudia

Pierre Kangudia

Pour le ministre du budget, cette décision n’est pas logique : « Comment décider de mon retrait et de garder nos représentants à la CENI ? Je refuse cette décision qui va créer inutilement la crise au gouvernement, » a déclaré Pierre Kangudia bien qu’il a affirmé demeurer fidèle à Vital Kamerhe et son parti politique.

Selon la Radio Okapi, Pierre Kangudia a expliqué au cours de la conférence de presse le contenu de l’échange qu’il a eu avec Vital Kamerhe le lundi 23 octobre 2017 : « J’étais reçu en audience par Vital Kamerhe. Il m’a annoncé à 12H30 que les informations en sa possession faisaient état de mon remaniement dans les six heures qui suivaient et qu’il voulait me mettre à l’abri de l’humiliation. Il a dit m’avoir accordé ce délai pour déposer ma démission. Mais à peine rentré au bureau, je constatais que la décision était déjà dans la presse. Le service courrier de la primature avait réceptionné le courrier adressé au Premier ministre avec copie au président de la république à 16 heures», a expliqué Kangudia.

Des sources confirme que, l’UNC a écrit au Premier ministre Bruno Tshibala pour lui communiquer cette décision. Mais, jusque tard dans soirée, aucune correspondance de l’intéressé lui-même, le ministre Pierre Kangudia, n’aurait été réceptionnée à la primature.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :