Le MIJERCA entame la nouvelle année pastorale par un pèlerinage au mont Mangengenge

Comme prévu dans son plan pastoral de l’année 2017-2018, le MIJERCA de l’archidiocèse de Kinshasa était en pèlerinage au mont Mangengenge pour sa prem

Mgr Fridolin Ambongo: « Ma mission est d’être la lumière »
Le cardinal Monsengwo ouvre officiellement la nouvelle année pastorale ce samedi à St Joseph
Messe Chrismale à Kinshasa : Des propos du Cardinal Monsengwo

Comme prévu dans son plan pastoral de l’année 2017-2018, le MIJERCA de l’archidiocèse de Kinshasa était en pèlerinage au mont Mangengenge pour sa première activité la nuit du 14 au 15 octobre 2017. Occasion solennelle pour ouvrir son année jubilaire d’argent placé sous le thème principal : « Mais toi, MIJERCA, demeure dans les choses que tu as apprises » tiré de la 2ème lettre de saint Paul à Timothée 3 :14.

les pèlerins au sommet de la montagne

les pèlerins au sommet de la montagne

Déjà autour de 19 heures, plus de 2000 jeunes, venus de tous les horizons de Kinshasa, se sont attroupés à la paroisse Sainte Angèle, lieu de rencontre prévu pour le pèlerinage. Un temps de méditation et de pénitence suivi d’une prière et exhortation sur le thème qui accompagnera l’année jubilaire.

Selon M. Hercules Simba, c’est avec l’inspiration de l’Esprit Saint que le bureau diocésain du MIJERCA a choisi ce thème tiré de la 2ème lettre à Timothée pour aider les jeunes à se remettre en question et les encourager dans leur foi chrétienne.

Non au vice transformé en droit
« Aujourd’hui, le monde nous propose d’adhérer à plusieurs pratiques contre la bible : l’homosexualité, l’avortement, l’inceste, les sacrifices humains, les pratiques occultes et beaucoup d’autres choses interdites dans la bible. Le vice est aujourd’hui pris et défendu comme un droit. Mais nous, jeunes du Renouveau Catholique, demeurons dans les choses que l’Eglise nous a apprises « la parole de Dieu ». Celle-ci contient la vérité, le chemin et la vie, mais aussi toutes les promesses possibles vraies pour une vie terrestre épanouie et une vie éternelle garantie, » a exhorté le frère Hercules Simba.

C’est à 23h30, que les jeunes ont commencé la marche vers la montagne. Organisée en doyenné, la marche était accompagnée par la prière du rosaire intercalée par des chants à la vierge jusqu’au pied de la montagne. Ensuite, il y a eu la méditation du chemin de la croix pour gravir la montagne jusqu’au sommet intercalée par des intentions de prière.

Le pèlerinage un moment fort de prière

On pouvait voir des jeunes abattus par la fatigue, mouillés par la sueur qui n’arrêtaient pas de prier et de chanter des cantiques de louange en arrivant au sommet de la montagne.
Une messe d’action de grâce et d’envoi en mission a clôturé le pèlerinage. L’abbé Nicolas célébrant de la messe, a, à son tour, envoyé le MIJERCA en mission : « Nous avons l’obligation d’évangéliser nos frères partout, le Christ n’a pas de bouche ni des mains que les nôtres. Il faudrait que le jeune chrétien arrive à garder ses valeurs ».

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :