Le livre « Nzembo ya Eklezia », une réponse à la fragilité de chants dans l’Eglise de Kinshasa

Le livre « Nzembo ya Eklezia », une réponse à la fragilité de chants dans l’Eglise de Kinshasa

Sous le haut patronage du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya archevêque métropolitain de Kinshasa, le Centre Pastoral Lindonge, en collaboration avec

Six ans après la renonciation de Benoît XVI, des catholiques louent son courage
La MONUSCO sera sur le terrain dimanche 21 janvier 2018 pour observer les marches pacifiques des catholiques
A Bukavu, des communicateurs catholiques en première ligne de riposte contre la maladie à virus Ebola

Sous le haut patronage du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya archevêque métropolitain de Kinshasa, le Centre Pastoral Lindonge, en collaboration avec l’Amicale des auteurs compositeurs catholiques (AACC), a procédé au lancement officiel du livre « Nzembo ya Eklezia » le samedi 21 avril 2018 dans la salle de conférence du Centre Pastoral Lindonge à Limete.

Pour Paul Balenza, un des initiateurs de ce livre et président de l’AACC, la vraie raison qui a poussé les maestros à mettre à la disposition du public ce manuel des chants à l’archidiocèse de

Le livre Nzembo ya Eklezia

Le livre Nzembo ya Eklezia

Kinshasa est le constant amer de l’archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo, qui « après sa prise de possession canonique avait réuni en date du 09 octobre 2017 à la cathédrale les acteurs liturgiques, plus particulièrement, et responsables des chorales pour un entretien dans lequel il a fait remarquer à l’assistance que depuis qu’il est à Kinshasa, ce sont les mêmes chants qui résonnent dans ses oreilles pendant les célébrations eucharistiques », a-t-il indiqué, avant d’affirmer que ce livre est la réalisation du rêve de notre père archevêque, qui ne cesse de fustiger la monotonie qui fragilise l’Eglise de Kinshasa dans les chants ».

Rappel historique du chant liturgique à Kinshasa

Pour rappel, « c’est un certain 11 octobre 1977 que la commission liturgique, par sa section chant de l’époque, avait doté l’archidiocèse d’un livre des chants que tout le monde utilise jusqu’à ce jour 40 ans après, c’est le Toyembani auquel il a été joint un supplément Yembela Nzambe », a fait constater le président de  l’AACC.

Enfin, Mgr Edouard Kisonga, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Kinshasa, qui a présidé la cérémonie de vernissage, a pour sa part salué cette œuvre liturgique. « Le chant liturgique permet au peuple de Dieu d’entrer dans l’eucharistie et il favorise le progrès spirituel et le développement de ce peuple », a rappelé Mgr Kisonga.

Ce livre de plus de 1000 chants est bien accueilli dans le milieu musical chrétien catholique et a le mérite de ne pas seulement se concentrer sur la liturgie mais dans bien d’autres cérémonies ou grandes fêtes chrétiennes à l’instar d’ordination, adoration du saint sacrement, intronisation et funérailles.

Junior Kitambala (stagiaire)

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :