Le corps de Mlle Thérèse Kapangala exposé dans l’église St François de Sales à Kintambo

Le corps de Mlle Thérèse Kapangala exposé dans l’église St François de Sales à Kintambo

Confisqué par le gouvernement pour des raisons que l’on ignore depuis le 21 janvier 2018 et restitué à la famille au début de cette semaine, le co

Une place réservée à Thérèse Kapangala dans la nouvelle configuration de St François de Sales
En l’absence de son père, Thérèse Kapangla conduite à sa dernière demeure
Archidiocèse de Kinshasa : La paroisse St François de Sales se prépare à fêter ses 80 ans d’existence
Thérèse

Thérèse Kapangala Mwanza

Confisqué par le gouvernement pour des raisons que l’on ignore depuis le 21 janvier 2018 et restitué à la famille au début de cette semaine, le corps de Mlle Thérèse Kapangala Mwanza,  (Dechade pour les intimes), est exposé depuis le jeudi 8 février 2018 à 14h à l’église Saint François de Sales, dans la commune de Kintambo.

Rappelons qu’elle a été abattue à bout portant par des forces de l’ordre dans l’enceinte de sa paroisse, lors de la marche organisée à l’appel du Comité laïc de coordination (CLC) le dimanche 21 janvier 2018.

A l’arrivée du corps dans la paroisse, les fidèles catholiques de la paroisse, des environs ainsi que d’autres personnes étaient venus en grand nombre et des  pleurs étaient entendus de toutes parts.

C’est aujourd’hui, vendredi 9 février 2018, à l’issue d’une messe qui sera célébrée à partir de 10h dans l’église qu’elle sera conduite à sa dernière demeure au cimetière de la Nécropole : entre ciel et terre.

Quelle a été la part de l’Etat congolais dans les obsèques de l’aspirante Thérèse Kapangala ? La question a été posée ici et là à la paroisse hier  et en recoupant les réponses données, il nous semble que l’apport de l’Etat congolais se serait limité à la restitution du corps à la famille après plusieurs semaines de sa  rétention à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa.

Plusieurs personnalités seront là aujourd’hui pour rendre un dernier hommage à la demoiselle qui a été tuée à cause du non respect de l’Accord de la Saint-Sylvestre et aussi de la Constitution du pays. Les responsables des différentes commissions paroissiales des vocations du doyenné S t François de Sales qui compte 9 paroisses assisteront également à cette célébration eucharistique. Hier déjà, Dr Sondji, qui, selon des témoins, avait essayé de réanimer Thérèse Kapangala quelques minutés après avoir reçu la balle, était là.

La paroisse St François de Sales est prête à faire face à l’afflux des personnes et des anonymes qui viendront aujourd’hui rendre hommage à l’aspirante Dechade.  Quelques tentes sont déjà placées en dehors de l’église pour les accueillir.

JR Bompolonga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :