Le Citoyen et la Justice aux Journées Sociales du CEPAS 2018

Le Citoyen et la Justice aux Journées Sociales du CEPAS 2018

Le Centre d'Etude pour l'Action Sociale, en sigle CEPAS, une structure de réflexion des Jésuites d'Afrique centrale organise en cette année 2018 trois

Les acteurs de la société civile ont publié une approche consensuelle pour la fin de la crise institutionnelle en RDC
Les Journées sociales2018 du CEPAS se sont clôturées sur des recommandations envers toute la société
Des participants aux Journées sociales du CEPAS résolus à faire appliquer la justice

Le Centre d’Etude pour l’Action Sociale, en sigle CEPAS, une structure de réflexion des Jésuites d’Afrique centrale organise en cette année 2018 trois jours de conférences débats, le lundi 12, le mardi 13 et le mercredi 13 mars 2018, sur la situation des Congolais face à un système judiciaire corrompu. Les responsables du CEPAS veulent avec des partenaires mettre sur pied un mécanisme de participation citoyenne à l’amélioration de l’administration de la justice. Une boite à suggestion destinée aux cours et tribunaux va être constituée.

Des Conférenciers d’envergure au podium, un cardinal et des professeurs d’université chercheurs ou personnalités politiques

CEPAS

CEPAS

D’ores et déjà les lundi 12 et mardi 13 mars 2018, des conférenciers ont planché sur les fondements du Droit le premier jour avec deux conférenciers dont le cardinal Laurent Monsengwo dans  » L’Eglise face à l’Etat dans la promotion de la Justice » et le Professeur Djoli dans « Le Souverain Primaire face à la Cour Constitutionnelle ». Le second jour, deux conférenciers ont montré comment faire appliquer la Justice. Le Professeur Emmanuel Janvier Luzolo a parlé de « L’Etat et l’Ethique de la Transparence » après Me Matadi Wamba ancien bâtonnier national qui a parlé du « Citoyen face au système pénal congolais ». Le dernier jour, le Professeur Léon de Saint Moulin, jésuite va parler des « Inégalités économiques sont-elles des injustices? »

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :