Le choléra constitue un problème majeur en RDC

Le point qu’il faut retenir c’est qu’aujourd’hui le choléra est devenu un problème de santé majeur pour toute la RDC. a affirmé M. Edoumou de l’équipe

Le gouvernement congolais prévoit trois mois des soins gratuits pour la population de Beni.
65ème Journée mondiale des lépreux, le cardinal Turkson refuse des lois discriminatoires
L’importance des plantes médicinales dans la fabrication des produits pharmaceutiques

Le point qu’il faut retenir c’est qu’aujourd’hui le choléra est devenu un problème de santé majeur pour toute la RDC. a affirmé M. Edoumou de l’équipe pays des Nations Unies au cours de la conférence de presse de la Monusco, le 4 octobre 2017.  Cette  maladie des mains sales  a déjà provoqué de nombreuse pertes de vies humaines dans un milieu précaire de gens pauvres.

Des mains sales

Des mains sales

« Actuellement, a ajouté l’Officiel onusien, 20 provinces sur les 26 que compte le pays sont touchées par le choléra. L’année dernière nous étions pour toute l’année 2016 à près de 28 000 cas; à l’allure où nous allons, d’ici au 31 décembre 2017 nous allons dépasser ce nombre ».

Face au fléau d’un choléra récurrent

Actuellement, la réflexion qui s’impose aux acteurs humanitaires et au Gouvernement congolais, assure l’officiel onusien, c’est finalement quoi faire pour endiguer cette situation qui est récurrente d’année en année à travers le pays, notamment dans les provinces de l’est, où on enregistre des centaines et des centaines de cas. Il y a un vrai débat qui se pose sur comment passer ce cap, de ne plus seulement répondre à une urgence d’année en année, mais pouvoir instaurer une réponse qui va faire que le choléra va disparaître de la RDC, ou, en tout cas, ne sera plus une préoccupation majeure pour le pays.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :