Une conférence sur l’ investissement dans les Nouvelles technologies de l’information et de la communication

Une conférence sur l’ investissement dans les Nouvelles technologies de l’information et de la communication

Le Centre Wallonie Bruxelles en partenariat avec l'Agence universitaire de la Francophonie a organisé une journée dénommée "Journée des intelligences

Organisation Internationale de la Francophonie: l’historien congolais Ndaywel tout en nuance s’oppose à Macron
L’élection de la ministre rwandaise Louise Mushikiwabo à la tête de la francophonie : divergence d’opinions sur sa nomination
La femme et la francophonie au menu des activités du Centre Wallonie Bruxelles durant le mois de mars 2018

Le Centre Wallonie Bruxelles en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie a organisé une journée dénommée « Journée des intelligences numériques »le jeudi 28 mars 2018, à la salle de Cedesurk dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Des organisateurs soucieux de l’expansion du numérique

Tablette numérique

Tablette numérique

D’après les organisateurs de la manifestation, la manifestation vise le but de favoriser l’expansion des initiatives publiques et privées et de promouvoir une échange d’idées avec la jeunesse pour développer les technologies de l’information et de la communication en RDC. Mme Elodie, représentante de l’Agence universitaire de la Francophonie, s’est aussi confiée à la presse pour confirmer l’engagement de son organisation. « Cette journée, dit-elle, est très importante parce que le numérique nous aide à bien communiquer avec les personnes qui sont éloignées de nous, grâce à la boite Email , à Google et d’autres applications et d’apprendre les nouvelles modes numériques ».

Quelques exposants, moins d’une dizaine, ont présenté des nouvelles applications technologiques entre autres la proposition de livres scolaires  par internet notamment pour les élèves des écoles primaires. Ils ne devraient plus acheter des livres. Une application a été exposée recueillant toutes les informations sur la capitale. Le site compte aussi les informations parues dans les journaux. Des  applications ont été aussi proposées pour des achats à l’aide de l’internet via par exemple via les portables.

Des visiteurs de marque apprécient l’engagement du privé

Mme Isabelle Tshombe, représentante personnelle du chef de l’État à la manifestation foraine  a dit que cette conférence revêt une grande valeur dans notre pays car c’est une occasion pour mener une réflexion approfondie de la jeunesse sur un domaine à la pointe du progrès, d’innover et d’éliminer les inégalités de traitement dans le secteur des télécommunications ». Emmanuel Musuyi coordonnateur de l’Observatoire des Technologies de l’Information et de la Communication a relevé les obstacles qui entravent le développement du numérique. « Nous devons faire réaliser des efforts pour mettre fin à la violation des droits d’auteur ou de créateur. Nous devons aussi éradiquer l’escroquerie de l’information. » D’ici 2021, a t- il, révélé quelques réalisations seront à l’actif de la RDC comme le projet de la mise en orbite du premier satellite congolais, l’ achèvement de 5.000 km de backbone national à fibre optique et la connexion de 30 millions de lignes.

Laurianne Lolo Mpotambwa et Gladys Bundu/Stagiaires

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :