Le catéchisme de l’Eglise catholique répond à un vrai besoin de l’Eglise

Le catéchisme de l’Eglise catholique répond à un vrai besoin de l’Eglise

« Trois documents du Magistère soulignent le fait que le contexte de naissance du Catéchisme de l’Eglise catholique est lié au concile Vatican II. Il

« Familles chrétiennes, réveillez-vous » thème de la campagne d’évangélisation 2018 à Kinshasa
31 DECEMBRE 2017 : Un dimanche au gaz lacrymogène, fidèles molestés et prêtre brutalisé
Après la marche du 21 janvier : des prêtres dans les viseurs des services de renseignements

« Trois documents du Magistère soulignent le fait que le contexte de naissance du Catéchisme de l’Eglise catholique est lié au concile Vatican II. Il s’agit, en premier lieu, de la constitution apostolique Fidei Depositum ; ensuite, le catéchisme pour les jeunes (youcat) et, enfin, le discours du pape François prononcé le 12 octobre 2017, à l’occasion du 25ème anniversaire de la constitution précitée », a dit le professeur abbé John Mobiala. Il intervenait le samedi 25 novembre 2017, à l’église St Léopold, à Kinshasa, sur le thème « la lumière du catéchisme de l’Eglise aux nouveaux défis de la foi ». C’était dans le cadre d’une matinée scientifique organisée par la Chaire Cardinal Laurent Monsengwo, à l’occasion de la célébration du 25ème anniversaire du catéchisme de l’Eglise catholique et du lancement de l’Association des médecins catholiques du Congo.

Catéchisme

De g. à dr. Dr Evariste Likinda, abbé Camille Esika et Mgr Sébastien Muyengo

Après avoir donné l’historique du catéchisme de l’Eglise catholique, le conférencier a indiqué que dans la constitution Fidei Depositum par laquelle le pape Jean Paul II publiait, en 1992, le catéchisme de l’Eglise catholique, le souverain pontife affirmait que ce catéchisme était un texte de référence pour une catéchèse renouvelée aux sources vives de la foi, et qu’il répondait à un vrai besoin de l’Eglise.

Le catéchisme de l’Eglise Catholique aborde plusieurs thèmes qu’il subdivise en deux pôles, a fait remarquer le professeur abbé John Mobiala. Il s’agit d’une part de présenter fidèlement et organiquement l’enseignement du Magistère et l’héritage spirituel des Pères, et d’autre part, d’aider à éclairer des lumières de la foi les problèmes nouveaux.

Selon le conférencier, la finalité de ce document est de présenter ce que la mémoire de l’Église doit garder pour que le contenu de la foi soit transmis fidèlement dans le souci de permettre aux catholiques de mieux connaitre les richesses de leur foi, d’être un instrument pour soutenir la foi, un instrument au service de la communauté, et une norme sûre pour la transmission de la foi.

Le conférencier s’est penché aussi sur les nouveaux défis du catéchisme de l’Eglise catholique. Ce catéchisme, a-t-il dit, attire l’attention sur plusieurs défis à la fois au niveau interne et au niveau externe. Parmi ces défis, il a cité l’indifférence, la réconciliation, la sécurité et la paix, la bonne gouvernance, le politique, le dialogue interreligieux, l’œcuménisme, l’homosexualité, etc

Face à ces différents défis, le catéchisme de l’Eglise Catholique invite les chrétiens au témoignage en vivant les valeurs telles que la vérité, la liberté, la justice et la charité, a dit le professeur abbé John Mobiala.

Signalons que cette matinée scientifique a démarré par une messe dite Mgr Sébastien Muyengo, évêque d’Uvira. Après la messe, il y a eu le mot de bienvenue de l’abbé George Njila, recteur du Grand séminaire Jean XXIII et il y a eu un mot de circonstance de l’abbé Eleuthère Kumbi, président de la Chaire Cardinal Laurent Monsengwo.

L’assistant abbé Serge Kibau a ensuite présenté le livre « Bioéthique en Afrique. Pour qui et par qui, pourquoi et comment ? ». Un ouvrage de 260 pages avec 8 chapitres, rédigé par Mgr Sébastien Muyengo et Dr Evariste Likinda, a dit le modérateur le professeur abbé Camille Esika. Il a signalé que le livre se vend à 20$.

Les participants à cette messe ont eu aussi à suivre l’exposé de Dr Evariste Likinda qui a porté sur l’aperçu global du champ de la bioéthique aujourd’hui. L’évêque a ensuite officiellement lancé l’Association des médecins catholiques du Congo.

Jean- René Bompolonga

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :