L’avion transportant la dépouille d’Etienne Tshisekedi a quitté Bruxelles à 11 heures 45

L’avion transportant la dépouille d’Etienne Tshisekedi a quitté Bruxelles à 11 heures 45

Initialement prévu mercredi soir, la dépouille d’Etienne Tshisekedi a été rapatriée ce jeudi 30 mai 2019. L’avion transportant le corps de l’opposant

Mgr José Moko attendu ce 2 juin à Bruxelles pour célébrer le 5ème anniversaire des Kizito- Anuarite
Bruxelles inaugurera sa place et sa statue Patrice Lumumba en pleine tension diplomatique avec Kinshasa
A Bruxelles, des leaders de l’opposition exigent des élections conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre

Initialement prévu mercredi soir, la dépouille d’Etienne Tshisekedi a été rapatriée ce jeudi 30 mai 2019. L’avion transportant le corps de l’opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba a décollé de Bruxelles à 11h 45 au départ du terminal des vols privés d’Abelag, à Zaventem et arrive donc à 18h locales à l’aéroport de N’Djili à Kinshasa», a déclaré à l’AFP Didier Mpambia du Comité d’organisation des obsèques et confirmée par Lydie Omanga. L’appareil, aménagé pour 19 personnes à bord autour du défunt, a été affrété auprès d’une compagnie privée.

Rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi

Selon le quotidien belge Le Soir, tout est tombé à l’eau mercredi soir sur la base aérienne de Melsbroek peu avant l’heure du départ prévue et avant un hommage en présence du ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, lui aussi annulé. « Le vol avait dû être reporté à la dernière minute pour des raisons logistiques », indique le court communiqué des autorités congolaises, rédigé à l’issue d’une ou plusieurs réunions de crise, sans doute autour du président Félix Tshisekedi.

On rappelle que le programme initial prévoyait l’arrivée du corps à Kinshasa à 8 heures locales mais le vol devant assurer le transport de la dépouille a dû être reporté pour des «raisons logistiques», indique le communiqué de comité de coordination signé par Lucien Lundula Lolatui. Celui-ci précise que cette «situation est totalement indépendante de la volonté des autorités belges et des organisateurs des obsèques. Tout est mis en œuvre pour amener à bon port la dépouille de S.E.M. le Premier Ministre ce jeudi 30 mai 2019 à 16h45 à l’aéroport international de N’djili». Mais à Kinshasa, le reste du programme des obsèques n’est pas modifié, il reste maintenu.

« Premier ministre ne se rendra pas à Kinshasa vu son agenda », a indiqué l’un de ses porte-parole à l’agence Belga. « La Belgique sera représentée par son chargé d’affaires », a ajouté l’entourage du chef du gouvernement fédéral, qui est également président du MR – et à ce titre impliqué dans les négociations en vue des nouveaux exécutifs au niveau fédéral et wallon. On avait aussi annoncé l’arrivée du président Français, Emmanuel Macron.

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :