Lamuka : Jean-Pierre Bemba succède à Moïse Katumbi à la coordination

Lamuka : Jean-Pierre Bemba succède à Moïse Katumbi à la coordination

Jean-Pierre Bemba vient de succéder à Moïse Katumbi à la coordination de la plateforme Lamuka, à l’issue de la réunie du présidium de ce mardi 30 juil

Jean-Pierre Bemba :« J. Kabila doit partir,son pouvoir est illégitime »
Candidat commun de l’opposition, Martin Fayulu n’a jamais pactisé avec Kabila
Le retour de Jean-Pierre Bemba, Moise Katumbi, les réseaux sociaux et la position du gouvernement congolais

Jean-Pierre Bemba vient de succéder à Moïse Katumbi à la coordination de la plateforme Lamuka, à l’issue de la réunie du présidium de ce mardi 30 juillet à Lubumbashi. Le nouveau coordonnateur de la coalition étant absent, la passation du pouvoir a été faite entre Moise katumbi et la secrétaire générale du MLC, Ève Bazaiba, qui a représenté son président Jean-Pierre Bemba.

Le présidium de Lamuka à Lubumbashi

Selon la convention de la coalition Lamuka, le nouveau coordonnateur aura, comme son prédécesseur, un mandat de trois mois (août-septembre-octobre). Il en sera également le porte-parole et la représentera auprès des tiers. Il sera assisté par la Cellule politique de Lamuka, composée des délégués des membres du présidium de cette plateforme. Il devra également mettre en place son secrétariat technique qui va assurer la gestion administrative de la plateforme pendant la durée de son mandat.

Jusque-là, l’ordre de la présidence tournante de Lamuka se présente de la manière suivante : Jean-Pierre Bemba Gombo d’août en octobre, sera succédé par Adolphe Muzito Fumutshi, de novembre 2019 à janvier 2020 et, il passera le relais à Martin Fayulu Madidi qui coordonnera la coalition de février à avril 2020.

Après le départ du présidium de Lamuka de Freddy Matungulu, appelé à représenter la RDC au sein de la Banque africaine développement (BAD) et d’Antipas Mbusa Nyamwisi qui a choisi de soutenir le régime en place dans la « lutte contre Ébola et insécurité » dans l’est du pays, les membres restant ont réaffirmé, ce mardi 30 juillet à Lubumbashi, leur « engagement à œuvrer dans la franche collaboration et la cohésion » à fin de poursuivre la lutte.

Les Leaders de Lamuka

Selon la déclaration issue de cette rencontre, chacun des leaders s’emploiera à exhorter les collaborateurs et militants de son parti et regroupement politiques à demeurer unis, disciplinés, vigilants et mobilisés pour déraciner les antivaleurs qui handicapent le progrès de la société congolaise.

Le communiqué sanctionnant la réunion précise que Lamuka promet de mener une lutte en vue d’obtenir des réformes institutionnelles au pays, notamment à “la Cour Constitutionnelle, à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) et à la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH).

Martin Fayulu, Adolphe Muzito Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi sont les leaders restés dans cette plateforme politique de l’opposition, dénommée Lamuka.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :