L’Académie des Beaux-arts a abrité la 1ère édition du festival « Eza possible »

L’Académie des Beaux-arts a abrité la  1ère édition du festival « Eza possible »

L’Académie des Beaux-arts de Kinshasa a vibré le samedi 23 juin 2018 au rythme de « Eza Possible », une 1ère édition du festival international pluridi

L’ouverture officielle de la FAIKIN reportée au mardi 18 septembre 2018
Rencontre de génération d’artistes au Cinquième Festival de Rumba Parade à Kinshasa
Festival Fièrement Ndundu : « Offre au ndundu le plus proche de toi son Albishop ».

L’Académie des Beaux-arts de Kinshasa a vibré le samedi 23 juin 2018 au rythme de « Eza Possible », une 1ère édition du festival international pluridisciplinaire d’exposition d’œuvres d’arts. Un festival organisé par HJ Foundation et Nina académie de Performance des Arts.

Avant le concert du festival « Eza possible »

Dans la matinée, des personnes vivant avec handicap (sourds-muets, aveugles, paralytiques..) ont exposé des œuvres d’art notamment la peinture, la couture, la céramique, la décoration…

Dans son allocution dans la soirée, le ministre des Affaires sociales a félicité les partenaires de ce festival. Il a salué la fondation HJ pour l’initiative combien louable qui donne un espace d’expression aux personnes handicapées qui sont souvent marginalisées, négligées et stigmatisées. Le ministre a estimé que la réussite de ce festival trouve bien son explication dans sa dénomination « Eza possible », oui c’est possible d’aller plus loin dans l’art. Il a aussi encouragé  le public à contribuer financièrement pour soutenir ces personnes handicapées et désœuvrées.

Les artistes ont livré un spectacle haut en couleur à travers les présentations  artistiques telles que la danse, le chant, la percussion…bref un spectacle qui a égayé le public curieux venu de partout.

Prestation du groupe ''Écho de Brazza'' au festival eza possible 2018

Prestation du groupe  »Écho de Brazza » au festival eza possible 2018

La soirée a été aussi agrémentée par le « Echo de Brazza », un groupe venu de la République du Congo, avec leur spectacle intitulé ‘‘Bosangani’’ et tant d’autres groupes.

L’ambiance était à son comble, le public était émerveillé et impressionné par le talent des ces artistes muets qui ont parlé à travers la danse; aveugles qui ont ouvert le cœur et les yeux du public à travers le chant, les estropiés ont fait lever le public de leur siège par leur danse acrobatiques à couper le souffle.

La Fondation FJ est une plateforme ouverte à cette frange de la population (personnes vivant avec handicap), en tenant compte de la qualité.  Elle offre la visibilité, les conditions  optimales à cette catégorie des artistes afin qu’ils professionnalisent leurs talents  et fassent éclore leurs rêves.

Pétronelle Lusamba

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :