La souque à l’APK : Godé Mpoyi lève des immunités de Mike Mukebayi pour le livrer à la justice

La souque à l’APK : Godé Mpoyi lève des immunités de Mike Mukebayi pour le livrer à la justice

On s’y attendait, les immunités de Mike Mukebayi ont été levées par le bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa le mardi 10 septembre. L’informat

COMMUNIQUE DE PRESSE A L’ISSUE DE LA REUNION DE L’ASSEMBLEE EPISCOPALE PROVINCIALE DE KISANGANI (ASSEPKIS), DU 05 AU 07 MARS 2019
Assemblée provinciale de Kinshasa : Gaspard Nkituasisa succède à Roger Nsingi
Mike Mukebayi aux arrêts et escorté à la Prison de Makala, après son audition ce lundi au Parquet  

On s’y attendait, les immunités de Mike Mukebayi ont été levées par le bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa le mardi 10 septembre. L’information a été confirmée ce mercredi 11 septembre 2019 à la presse, par le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi. L’élu provincial de Lingwala est maintenant à la disposition de la justice.

Selon le président de l’Assemblée provinciale, Godé Mpoyi, son collègue Mike Mukebayi est accusé notamment de diffamation et chantage. Suite à ses accusations, l’autorisation de poursuite a été donnée et aucun autre paramètre ne peut l’empêcher. Il confirme que l’immunité étant levée, le bureau de l’organe délibérant de Kinshasa va poursuivre l’élu de Lingwala en justice.

« Personnellement et ensemble avec mes collègues députés, nous avons décidé de moraliser la vie publique. Je crois que la procédure est avancée. L’autorisation  de poursuite a été déjà donnée. Les victimes ont déposé leurs plaintes et je ne peux pas m’opposer à la justice, surtout que j’ai un appétit d’ordre. Le changement dont on a besoin dans ce pays, c’est le changement des mentalités », a précisé le président de l’Assemblée provinciale, Godé Mpoyi, lors d’un entretien avec de médias tout en ajoutant qu’il n’y a aucun acharnement contre leur collègue, mais ils n’ont fait qu’exécuter le réquisitoire du procureur.

Mukebayi pointe le doigt à Vital Kamerhe et Godé Mpoyi

En attendant d’être mis à la disposition de la justice, Mike Mukebayi affirme être ciblé par quatre plaintes : «Il y avait déjà quatre plaintes contre moi. Je ne sais si celle qui a abouti à cette décision vient de qui. J’attends de le savoir. J’ai appris par mes sources et cela a été confirmé par plusieurs médias, mais je n’ai jamais été notifié. Vital Kamerhe et Godé Mpoyi cherchent à m’anéantir. Kamerhe a vu les autorités du parquet. Ses hommes me l’ont dit. Ils disent qu’ils vont m’arrêter, je suis celui qui dérange, celui qui dénonce», a déclaré Mike Mukebayi.

Exclu depuis le 3 juin dernier pour une durée de 12 mois, avec rétention de ses émoluments et une interdiction formelle de se présenter au siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, le député provincial Mike Mukebayi n’a plus été payé depuis quatre mois.

« Quand on prive un homme de ses revenus pendant une année, c’est une volonté manifeste de le détruire, de le tuer.  Ils veulent me mettre à genoux pour  que j’aille les supplier. Comme face à Dieu, ils veulent que je demande pardon. Je ne le ferai pas. Je porterai mon combat jusqu’au bout », a fait savoir l’élu provincial de Lingwala.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :