La Radio Maria et la jeunesse célèbrent la 2ème édition de la Journée de la jeunesse mariale à Kinshasa

La Radio Maria et la jeunesse célèbrent la 2ème édition de la Journée de la jeunesse mariale à Kinshasa

29ème dimanche du temps ordinaire de l’année liturgique A, l’Eglise célèbre la journée mondiale de la mission. A cette occasion, la Radio Maria a réun

Archidiocèse de Kinshasa : Programme de prières en faveur de l’Eglise et du pays
Le Renouveau de l’archidiocèse de Kinshasa a organisé un triduum sur l’identité du chrétien
Le cardinal Monsengwo ouvre officiellement la nouvelle année pastorale ce samedi à St Joseph

29ème dimanche du temps ordinaire de l’année liturgique A, l’Eglise célèbre la journée mondiale de la mission. A cette occasion, la Radio Maria a réuni les jeunes de l’archidiocèse au sanctuaire Notre Dame de Paix du centre pastoral Lindonge dans la commune de Limete pour célébrer la 2ème édition de la Journée de la Jeunesse Mariale (JJM) sous le thème « Maria moyi mwa tongo, Marie l’aurore du matin».

JJM

Les Jeunes de l’archidiocèse de Kinshasa

Comme annoncé la semaine dernière, la seconde édition du JJM était une occasion de réunir les jeunes en vue de le conscientiser sur les valeurs chrétiennes et sociales à la lumière du thème du jour développé par l’abbé Albert Mbole :
« Marie aurore du matin est l’un de ses attributs dans la litanie de la vierge. L’aurore est le signe du commencement d’un nouveau jour, de l’apparition du soleil, et de la fin de la nuit. Les ténèbres spirituelles sont entrées dans le monde avec les péchés d’Adam et Eve, la naissance de la vierge Marie est l’aurore qui annonce la venue du Christ car Marie est née pour engendrer le Christ qui avait pour mission de disperser les ténèbres de la terre ».

La présence de Marie est signe de l’espérance, celui de la venue du messie. Si Marie est signe de l’espérance, la jeunesse mariale aurore du matin devrait être aussi de signe de l’espérance. Le jeune catholique doit être une espérance d’un avenir meilleur, de l’aurore pour sa famille, sa paroisse, sa société, son pays, a martelé l’abbé Mbole.

Année pastorale 2017-2018, année consacrée à la jeunesse

A son tour, l’abbé Merlo, représentant de l’abbé Jean Paul Tumbu, président de la commission des jeunes de l’archidiocèse de Kinshasa, a affirmé, qu’avec le cardinal, ils ont choisi de consacrer cette année pastorale à la jeunesse, car elle devient de plus en plus vulnérable, pourtant c’est elle la relève de demain : « Jeunes, arrêtons de suivre aveuglement nos leaders politiques qui ne nous inspirent plus rien de bon. La jeunesse est exploitée, toutes les anti-valeurs sont infligées aux jeunes, » a-t-il dit.

Une particularité de cette journée était la participation active de jeunes à cette activité malgré la pluie abondante, une animation musicale « spéciale Radio Maria », chants de louanges à Dieu et de vénération de la vierge Marie, des compositions et interprétations de l’orateur du jour l’abbé Albert Mbole de Marie.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :