La marche des étudiants dispersée à Kinshasa

La marche des étudiants dispersée à Kinshasa

C’est par des tirs des gaz lacrymogène que la police a dispersé des étudiants de l’ISTA qui se dirigeaient vers l’hôtel de ville pour manifester con

Les étudiants de l’Université catholique au Congo  sensibilisés à la gestion et à l’épargne de l’argent
JED proteste contre les attaques des journalistes à Goma
Les étudiants de l’ISAM refusent de baisser les bras pour la reprise des cours
Répression d'une marche

Des policiers anti-émeutes lors de la répression d’une marche des étudiants de l’ISTA

C’est par des tirs des gaz lacrymogène que la police a dispersé des étudiants de l’ISTA qui se dirigeaient vers l’hôtel de ville pour manifester contre la hausse du prix de transport en commun à Kinshasa.

Des étudiants n’ont pas pu aller plus loin à cause du déploiement des agents de la police sur leur chemin.

D’après le Général Sylvano Kasongo, la marche n’étant pas autorisée par l’autorité provinciale,  il est de son devoir de rétablir l’ordre public. C’est ainsi que la police est intervenue afin de débloquer la circulation au niveau du croisement des avenues Kabinda et Bokasa où, selon la police,  les manifestants avaient en  mains des rameaux, des bois et planches.

Selon des sources concordantes, cette marche avait été programmée le jeudi 10 mai 2018 par trois institutions universitaire, à savoir l’ISTA, l’UPN et l’IBTP pour protester contre la hausse du prix de transport en commun. Dans cette démarche, ces étudiants entendent faire entendre leurs voix pour exiger aux autorités la réduction du prix de transport en commun.

Petronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :