La marche de ce mardi 19 décembre 2017 confirmée par l’UDPS

La marche de ce mardi 19 décembre 2017 confirmée par l’UDPS

Le dimanche 17 décembre 2017, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) avait  organisé une matinée politique qui a été animée par Fé

Avec son FCC new look, Joseph Kabila tient à demeurer sur le ring
JNAG au stade des Martyrs : Félix Tshisekedi signe un pacte avec Dieu pour libérer la RDC
Un possible ou impossible mariage Katumbi – Tshisekedi pour décembre 2018 ?
UDPS

L’UDPS en marche

Le dimanche 17 décembre 2017, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) avait  organisé une matinée politique qui a été animée par Félix tshisekedi. Dans son message, il a confirmé la tenue de la marche de ce mardi  19 décembre à Kinshasa.

Il a invité la population à prendre au sérieux cette marche de sommation. Il a poursuivi en ces termes : « Sortez massivement. Je serais avec vous. Ils ont peur. C’est une question de quelques jours. Notre point de ralliement, c’est l’échangeur de Limete. N’ayez pas peur. C’est le peuple qui est souverain. En Egypte, le peuple avait marché. Il n’était pas question d’utiliser les armes (…). Nous avons prévenu les policiers. Ils doivent être sages. Nous allons transmettre les noms des commanditaires à qui de droit pour les sanctions. Nous sommes prêts à mourir pour notre pays ».

Il convient de rappeler que le 30 novembre dernier une manifestation du Rassemblement avait été interdite et étouffée par la police. Jean-Marc Kabund et Martin Fayulu étaient, à l’occasion, brutalisés et interpellés brièvement.

Le 12 décembre dernier, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS, avait saisi officiellement l’Hôtel de ville de Kinshasa au sujet de cette marche. Initiée par le Rassemblement et portée par l’UDPS, cette manifestation a pour but, d’après ses initiateurs, de réclamer la tenue des élections en RDC, conformément à l’Accord du 31 décembre 2016.

Le point focal du rencontre est fixé à l’échangeur de Limete à 9h00. La marche suivra ensuite cet itinéraire : le boulevard Lumumba, l’avenue Sendwe jusqu’au point de chute : le boulevard Triomphal à 15h00.

Espérons que cette fois-ci, le gouvernement respectera la liberté de manifestation reconnue au peuple par la constitution.

Gladys Bundu Kibunga (Stagiaire)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :