La FAO promeut la sécurité alimentaire sur le Plateau des Batékés

Le Représentant de l’équipe-pays des Nations Unies, M Joseph Poto Poto a révélé au cours d’une conférence de presse ce lundi 5 février 2018 l'engageme

La FAO dote le territoire de Tshimbulu d’un « champ communautaire pour la paix »
La FAO et le gouvernement congolais s’engagent pour une économie verte et inclusive avec le bambou
Les agences de l’ONU lancent un appel d’urgence pour prévenir la famine dans le Kasaï

Le Représentant de l’équipe-pays des Nations Unies, M Joseph Poto Poto a révélé au cours d’une conférence de presse ce lundi 5 février 2018 l’engagement de cette agence onusienne à la promotion de la sécurité alimentaire au Plateau des Batékés. cette région voisine de Kinshasa ne jouit que d’une faible pluviométrie et les rivières sont rares.

 

Insécurité alimentaire

Insécurité alimentaire

L’officiel onusien a ajouté qu’une délégation de la FAO a visité en fin  janvier dernier les activités du Cercle des Leaders Juvéniles pour la promotion et la protection sociales (CLEJUPS) au village Mfumunketo situé à 205 km du centre-ville de Kinshasa où la FAO pilote un projet dénommé TELEFOOD qui vise à améliorer la situation de la sécurité alimentaire des populations des plateaux des Batékés, notamment par la réduction de la mortalité infantile due aux maladies et à la faim.

La mission a évalué les potentialités matérielles et les connaissances des bénéficiaires sur leurs possibilités d’assurer les activités de l’élevage de cochon ainsi que la culture du bambou. Les représentants de différentes communautés ont été informés des dispositions pratiques pour la mise en œuvre effective de ce projet dans cette localité de Mfumunkento, bastion des activités agricoles de survie et dont la population est à 70 % constituée de femmes et de jeunes.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :