La famille de Thérèse Kapangala a rendu visite à celle de Rossy Mukendi

La famille de Thérèse Kapangala a rendu visite à celle de Rossy Mukendi

La famille de la martyre Thérèse Kapangala a rendu visite, le dimanche 11 mars 2018, à celle du martyr Rossy Mukendi. Le fait d’avoir perdu chacune un

Professeur Isidore Ndaywel : « Le combat du CLC pour la libération de notre pays ne s’arrêterait pas à un échec »
Nord-Kivu : Un journaliste enlevé par des hommes armés qui exigent une rançon
A peine arrivée, la délégation du conseil de sécurité de l’Onu débute sa mission par la Céni

La famille de la martyre Thérèse Kapangala a rendu visite, le dimanche 11 mars 2018, à celle du martyr Rossy Mukendi. Le fait d’avoir perdu chacune un des membres de famille lors des marches pacifiques organisées par le Comité laïc de coordination (CLC) a créé cette proximité spirituelle entre elles.

Rencontre des familles Kapangala et Mukendi.

Le papa de Rossy en polo Lacoste bleu ciel en compagnie des la famille Kapangala

Rappelons que Thérèse a été abattue par balle lors de la marche du 21 janvier 2018 dans l’enceinte de la paroisse Saint François de Sales, dans la commune de Kintambo, et Rossy a été tué par balle durant la marche du 25 février 2018 dans l’enceinte de la paroisse Saint Benoît, dans la commune de Lemba.

La famille de Rossy Mukendi a informé celle de Thérèse Kapangala que Rossy était présent aux obsèques de Thérèse Kapangala à l’église St François de Sales, le vendredi 9 février 2018. Cette information nous a surpris et nous a donné beaucoup de joie, a avoué à DIA, un frère de Thérèse Kapangala

Il faut dire que l’ambiance était cordiale et familiale entre les familles des victimes de la répression brutale des manifestations pacifiques par la Police nationale congolaise et les Forces armées de la RDC.

Une association des « Amis de Thérèse Kapangala » en gestation

Le sang d’un martyr ne peut être versé en vain sur le sol, il fait lever d’autres personnes pour poursuivre son idéal. Dans la commune de Kintambo, une association dénommée les « Amis de Thérèse Kapangala » est en train de voir le jour.

Selon Jean Claude Kapangala, jeune frère de la martyre, sa sœur a peiné pour trouver une congrégation qui répondait à ses aspirations. Elle pensait souvent aux enfants vulnérables, aux enfants de la rue. C’est, d’abord, cet idéal qui a milité pour la mise sur pied de cette structure. Ensuite, il y a bien entendu le combat pour lequel elle a été tuée.

L’objectif de l’association est donc de soutenir les enfants vulnérables, assurer une éducation citoyenne à la jeunesse, soutenir les familles qui ont perdu un membre durant les marches pacifiques, et aussi mener une lutte contre la dictature.

Selon notre interlocuteur qui est en même temps coordinateur de cette structure, l’association a reçu la bénédiction du papa de Rossy Mukendi et connait déjà un bon nombre d’adhérents.

JR Bompolonga

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :