La CENCO à Nikki Haley : « Les élections dans un bref délai »

La CENCO à Nikki Haley : « Les élections dans un bref délai »

Ce vendredi 27 octobre2017, après la CENI,  l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique à l’Organisation des Nations Unies, Nikki Haley s’est rendue à la

La CENCO observe un éveil de conscience du Peuple congolais et sa détermination à prendre son destin en main
Père Makiobo et les délégués des USA : la RDC est de nouveau replongée dans une crise
Messe mensuelle à la CENCO : C’est pour nous une raison de joie de savoir que nous bénéficions de la protection inconditionnelle de Dieu

Ce vendredi 27 octobre2017, après la CENI,  l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique à l’Organisation des Nations Unies, Nikki Haley s’est rendue à la CENCO pour s’entretenir avec les évêques sur la crise politique  en RDC. La CENCO était représentée par Mgr Marcel Utembi, son président, Mgr Fridolin Ambongo, son 1er vice-président, et l’abbé Donatien Nshole, son secrétaire général.

Nikki Haley en entretien avec les évêque à la Cenco

Nikki Haley en entretien avec les évêque à la Cenco

L’entretien s’est fait à huis-clos entre les évêques et Nikki Haley dans la salle de réunion au centre interdiocésain.  A la sortie des échanges à huis-clos, le secrétaire général de la Cenco a répondu aux questions des journalistes qui voulaient connaitre l’objet de leurs discussions.

L’abbé Nshole a indiqué que « c’était une visite de haut niveau. L’ambassadrice des Etats Unis d’Amérique aux Nations Unies a voulu visiter les pères  évêques de la CENCO suite au grand travail qu’ils avaient fait.  Elle voulait écouter le point de vue des évêques sur la situation générale et demander qu’est ce que la communauté internationale peut faire de façon générale pour aider le peuple congolais ».

Par rapport à la position de évêques, l’abbé Nshole  a signalé que « de manière générale, les évêques attendent de la communauté internationale comme la communauté nationale, un appui dans le sens de ce que le peuple congolais attend, et on le sait bien, que c’est la tenue des élections dans les meilleurs délais ».

La diplomate américaine poursuit ses consultations. Après la CENCO et la CENI, elle a rencontré l’opposition. Son programme prévoyait une visite à la présidence de la république et la Monusco.

Pétronelle Lusamba

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :