La Banque centrale maintient le taux directeur à 20%

La Banque centrale maintient le taux directeur à 20%

« La Banque Centrale du Congo a décidé de maintenir inchangé le dispositif actuel de la politique monétaire. Ainsi le taux directeur demeure à 20%. Qu

Paiement en monnaie de transaction Gouvernement et opérateurs économiques d’accord
Jean-Lucien Bussa suspend l’importation des bières et boissons gazeuses en RDC
L’Inspection Générale des Finances, IGF, s’insurge contre la mesure suspendant les contrôles dans les entreprises

« La Banque Centrale du Congo a décidé de maintenir inchangé le dispositif actuel de la politique monétaire. Ainsi le taux directeur demeure à 20%. Quant aux coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devises à vue et à terme, ils sont maintenus respectivement à 13,0% et 12,0% et ceux pour les dépôts en monnaie  nationale à vue et à terme à 2,0% et 0%. La régulation de la liquidité va se poursuivre avec le bon BCC ».

Franc congolais et dollar

Franc congolais et dollar

Cette disposition à été prise par  le Comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo, réuni le jeudi 05 octobre 2017. Le communiqué parvenu à l’agence DIA renseigne que c’était la 9ème réunion ordinaire de l’année du comité de politique monétaire (CPM).

Ce comité a passé en revue la conjoncture économique aux plans extérieur et intérieur et évalué les risques à court terme susceptibles de perturber le cadre macroéconomique avant de se focaliser sur les décisions relatives à la conduite de la politique monétaire à tenir.

Sur le plan intérieur, particulièrement sur le marché des changes, il a été noté une relative stabilité du franc congolais sur les deux segments. A la fin du mois de septembre 2017, le cours indicatif s’est situé à 1.568,04 CDF le dollar américain et le cours parallèle à 1.582,33CDF, soit des dépréciations mensuelles respectives de 0,8 %. Le taux de change, en moyenne mensuelle, s’est situé à 1.562,03 CDF le dollar à l’interbancaire et 1.581,02 CDF au parallèle contre 1.547,79 CD F et 1.580,01 CDF respectivement  au mois d’août. En ce qui concerne les réserves de change, le CPM indique que ces dernières ont augmenté de 27,1 millions USD d’un mois à l’autre. A fin du mois de septembre 2017, les réserves se sont situées à 694,36 millions USD, correspondant à 3, 04 semaines d’importations de biens et services sur ressources propres.

Sur le plan extérieur, le communiqué signale que les perspectives sur le commerce mondial de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), publiées au mois de septembre 2017, tablent sur une progression des échanges commerciaux de 3,6% en 2017 contre un taux de 2,4% prévu initialement et 1,3% en 2016. Ce résultat, selon le communiqué, est consécutif à une accélération très marquée de la croissance du commerce au premier semestre 2017 sur fond de la reprise des flux commerciaux en Asie et en Amérique du Nord.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :