Kalamu : JC Kadima lance l’opération « Kalamu telema ongenge »

Kalamu : JC Kadima lance l’opération « Kalamu telema ongenge »

Le bourgmestre de la commune de Kalamu, Jean-Claude Kadima, a officiellement lancé le mercredi 10 juillet 2019, l’opération « Kalamu telema ongenge.»

Quatre corps de délinquants découverts au Quartier Mombele
Kalamu : L’avenue Mopono débordée par des femmes prostituées
Kinshasa : Un locataire traîne sa bailleresse à la police pour complicité avec sa femme

Le bourgmestre de la commune de Kalamu, Jean-Claude Kadima, a officiellement lancé le mercredi 10 juillet 2019, l’opération « Kalamu telema ongenge.» La cérémonie qui a eu lieu à la Place des artistes au rond-point Victoire à Matonge, devant les agents et police d’assainissement recrutés, les chefs de quartiers et des avenues ainsi que les différentes personnalités de la commune de Kalamu, précède celle annoncé par le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka dénommée  « Kin Bopeto ».

Lancement de l’opération Kalamu telema ongegne par le bourgmestre JC Kadima

Pour le bourgmestre JC Kadima, des mesures sont prises à cet effet pour  atteindre l’objectif de l’opération auprès des administrés habitant la commune de Kalamu.

« A l’instar de Jean-Baptiste qui avait annoncé l’arrivée de Jésus-Christ, nous venons  d’annoncer, par l’opération « Kalamu telema ongenge », l’opération « Kin Bopeto » initiée par le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila », a déclaré JC Kadima.

Il a par ailleurs précisé que l’opération lancée le mercredi dans son entité politico-administrative a trois objectifs : le premier concerne la lutte contre l’insalubrité, le second est la lutte contre le phénomène Kuluna et le troisième contre la nuisance sonore, diurne et nocturne, sur toute l’étendue de sa commune. L’ONG « Bel air », une brigade ad hoc composée d’une vingtaine des policiers, les pasteurs des différentes églises parsemées dans la commune, les chefs des quartiers ainsi que des jeunes quartiers sont les bénéficiaires desdits travaux.

Selon le chef de l’exécutif communal, les propriétaires des débits de boissons, des cabines de ventes des cartes prépayées et les pasteurs des églises de réveil qui diffusent de la musique au moyen des appareils hautement sonores ont été invités à ladite cérémonie. « Celui qui va à l’encontre de cette opération subira la rigueur de la loi », a prévenu le bourgmestre.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :