Journée du souvenir en mémoire des archevêques martyrs de Bukavu Muzihirwa, Kataliko et Mbogha

Journée du souvenir en mémoire des archevêques martyrs de Bukavu Muzihirwa, Kataliko et Mbogha

Une messe solennelle sera dite à la mémoire des évêques martyrs de Bukavu, le dimanche 29 octobre 2017 à la paroisse de Sacré-Cœur à Kinshasa Gombe.

Abbé Vincent Tshomba : « L’important, pour moi, c’est que le peuple sache jouer son rôle dans le jeu démocratique de manière continuelle et permanente »
Kinshasa : Les installations d’un média saccagées par la police, des matériels de diffusion emportés et des journalistes arrêtés
Visite du Haut-Commissaire pour les réfugiés en RDC en recherche de solutions concrètes

Une messe solennelle sera dite à la mémoire des évêques martyrs de Bukavu, le dimanche 29 octobre 2017 à la paroisse de Sacré-Cœur à Kinshasa Gombe.

Mgr Christophe Muzihirwa

Durant le mois d’octobre et particulièrement à la date du 29 octobre, les chrétiens de la RDC, plus particulièrement ceux de la région du grands-lacs africains, de toutes confessions religieuses associent à Mgr Christophe Muzihirwa, ses illustres successeurs de l’archidiocèse de Bukavu, les évêques Emmanuel Kataliko et Charles Mbogha.

« Chaque année, à cette date, une messe d’action de grâces est célébrée pour remercier Dieu, de nous avoir donné, en un moment particulier de l’histoire de la RDC, comme pasteur de l’église universelle, le Patriarche Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo, don de Dieu à l’église du Congo/Zaïre. Pour cette année, le panier spécial à la deuxième quête au cours de la messe sera envoyé à Mgr François Xavier Maroy, archevêque de Bukavu, pour le processus de l’intention spéciale de cette année : la béatification de Mgr Christophe Muzihirwa ». C’est une précision des membres de la Fondation Mgr Emmanuel Kataliko (FOMEKA).

21 ans déjà, depuis que la communauté de croyants et de patriotes célèbre, dans la méditation et avec allégresse, le souvenir du douloureux et mémorable retour à Dieu de son serviteur, le patriarche archevêque, Christophe Muzihirwa Mwene Ngabo, assassiné à Bukavu, le 29 octobre 1996 par des éléments de l’Armée patriotique rwandaise (APR), sous le déguisement de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo/Zaïre (AFDL).
Tous les hommes de bonne volonté sont conviés à cette célébration eucharistique, ce dimanche 29 octobre à Sacré-Cœur.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :