Joseph Kabila : « Je vais passer sans regret ni remord le pouvoir à mon successeur »

Joseph Kabila : « Je vais passer sans regret ni remord le pouvoir à mon successeur »

A quelques heures avant la cérémonie de passation du pouvoir avec son successeur, le nouveau Président élu, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le pré

Antonio Guterres : Le départ rapide de la Monusco est une illusion
S E Mgr Edouard Kisonga à Saint Sacrement pour la clôture du mois de Rosaire et de vœux perpétuels des Sœurs Adoratrices
Le Président Sassou N’Guesso dote la paroisse Notre Dame de l’Assomption d’Oyo d’une nouvelle chapelle

A quelques heures avant la cérémonie de passation du pouvoir avec son successeur, le nouveau Président élu, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le président sortant Joseph Kabila Kabange a adressé son dernier message en tant que chef de l’Etat à la nation congolaise. Un résumé de son bilan de 18 ans au pouvoir a été présenté pendant une quinzaine de minutes, tout en se félicitant d’avoir organisé les élections sur fonds propres du gouvernement.

Un peuple qui veut le changement

Saluant également la maturité du peuple congolais pour avoir rempli son devoir civique dans le calme, Joseph Kabila a appelé le peuple congolais à soutenir massivement son successeur comme il l’a fait pour lui, en l’accompagnant tout au long de son mandat à la tête du pays.

Il affirme le redressement de la RDC qui repose sur des bases solides. « Respectueux  de la Constitution, je vais demain passer sans regret ni remord le pouvoir à mon successeur. Car en dépit  des imperfections dues à toute œuvre humaine, le Congo devient débout et repose sur des bases solides aujourd’hui », a-t-il assuré.

Le président sortant Joseph Kabila s’est félicité du bon déroulement du processus électoral et soutient que la souveraineté  nationale, l’indépendance du pays  et la dignité du peuple n’ont pas de prix. Elles doivent continuellement être défendues et sauvegardées  autant que notre  diversité culturelle.

Joseph Kabila Kabange, président sortant

« Les scrutins du 30 décembre ont, comme je m’y étais engagé, ouvert la voie à un transfert pacifique et civilisé du pouvoir entre un chef d’Etat élu sortant et un chef d’Etat élu entrantLe rêve est devenu réalité. Un pari de plus gagné. Il est en outre symptomatique de la cristallisation croissante de la culture démocratique dans notre pays, que l’heureux élu bénéficiaire de cette alternance historique au sommet de l’Etat est issu de l’opposition », a-t-il dit.

Réitérant en son nom ainsi qu’à celui du peuple congolais, ses félicitations et les vœux de plein succès au Président élu, Félix Tshisekedi, il lui rassure de pouvoir compter sur lui chaque fois qu’il le souhaite pour  l’intérêt du pays. Aux acteurs politiques, il les a exhortés à regarder dans la même direction, à coaliser leurs efforts, de travailler ensemble pour la satisfaction des besoins de la population et le bien de la nation.

Joseph Kabila a également appelé à la mise en place d’une  grande coalition progressiste contre les forces prédatrices qui se sont liguées et qui tenteront toujours de se liguer pour s’accaparer de nos ressources naturelles sans contreparties pour nos enfants et petits-enfants. Une coalition pour défendre y compris au prix du sacrifice suprême, l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays, pour une prospérité partagée et une cohésion nationale, ainsi que pour parachever les chantiers en cours  et en ouvrir d’autres.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :