Jean Robert Mwamba: « Il est temps que la main droite du Seigneur fasse éclater sa puissance dans ce pays »

Jean Robert Mwamba: «  Il est temps que la main droite du Seigneur fasse éclater sa puissance  dans ce pays »

Conformément à la tradition de l’œcuménisme,  la semaine de  prière pour l’unité des chrétiens s’est ouverte ce jeudi 18 janvier 2018 dans les p

La 55ème Assemblée plénière des évêques de la CENCO a été ouverte
Synode: les réseaux sociaux au centre des discussions
Synthèse des décrets des nominations 2018 dans l’archidiocèse de Kinshasa 2018-08-22

Conformément à la tradition de l’œcuménisme,  la semaine de  prière pour l’unité des chrétiens s’est ouverte ce jeudi 18 janvier 2018 dans les paroisses catholiques et protestantes de Kinshasa. Cette année, le thème retenu est : « Ta main droite, Seigneur éclatante de puissance », tiré d’exode 15 :6.

Les chrétiens en prière

Les chrétiens en prière

« Cette semaine tombe à point nommé pour les chrétiens de la RDC, une occasion de prier et d’unir nos efforts pour sauver la destinée de la nation congolaise. Le thème choisi est une inspiration divine surtout pour le contexte de notre pays. Il est temps que la droite du Seigneur fasse éclater sa puissance dans ce pays. Et cela ne sera possible que si les chrétiens se mettent ensemble comme un seul corps et s’engagent pour défendre les intérêts de tous»  a déclaré Jean Robert Mwamba, membre de la commission de l’œcuménisme. 

L’événement qui permettra cette expérience exceptionnelle est la semaine de prière pour l’unité des chrétiens explique un membre de la commission nationale œcuménique : « Au moins une fois par an, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Les cœurs sont touchés et les chrétiens se rassemblent afin de prier pour leur unité. Dans le monde entier, des communautés et paroisses échangent leurs prédicateurs, organisent des célébrations œcuméniques et services de prières spéciaux. Ce moment consolide nos liens et nous donne la force de nous engager pour le salut des hommes sans distinctions ».

Pour rappel, c’est du 18 au 27 février 2018 que se tiendra tout les jours un culte dans les églises catholiques et protestantes de Kinshasa pour la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul.

Prisca Materanya

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :