Jean Goubald Kalala ressurgit très bientôt avec son album « Norme »

Jean Goubald Kalala ressurgit très bientôt avec son album « Norme »

Après le succès de son premier album « Bombe anatomique », Jean Goubald a mis sur le marché de disque depuis 2015, son deuxième opus « NORME », un alb

L’artiste-musicien Jean Goubald Kalala décroche une licence en philosophie
Jean Goubald pour une musique qui transforme l’homme
Safro Manzangi entre Londres et Paris pour finaliser son album de 12 chansons

Après le succès de son premier album « Bombe anatomique », Jean Goubald a mis sur le marché de disque depuis 2015, son deuxième opus « NORME », un album qui ne s’est pas écarté du style de l’artiste qui est en soi un peintre de la société. La rédaction de Dia l’a approché pour en savoir un peu plus.

Jean Goubald lors de l'entretien à son domicile

Jean Goubald lors de l’entretien à son domicile

Parlant de son album « Norme » avec dix titres, Jean Goubald confie que la majorité des chansons de cet album sont vieilles, qu’il a tiré d’un lot de chansons écrites depuis le collège, l’université et après…, Toutefois certaines  sont nouvelles. Ces chansons sont inspirées de la vie courante, de la parole de Dieu, de l’environnement et bien sûr de la femme. « Vous entendrez la chanson telle que « Eve » dans laquelle je décris une femme imaginaire, une femme de rêve », confie l’artiste.

Jean Goubald a expliqué que le manque de cette promotion se justifie par le fait que le producteur a trouvé la mort juste après la sortie de l’album. « Je n’avais pas de moyen pour le faire, alors,  bien que dépourvu d’une promotion adéquate, l’album « Norme » est consommé par des amoureux de la bonne musique et « Bombe anatomique » continue à être vendu sérieusement », s’est réjoui Jean Goubald.

L’artiste chanteur a indiqué que malgré le retard accumulé pour la promotion de cet album, les thèmes développés restent d’actualité surtout qu’ils sont faits pour durer. Ce sont des chansons qui ne passent pas, mais qui traversent des générations comme pour des chansons qui restent éternelles.

Par rapport à la musique de la nouvelle génération,  Jean Goubald reconnait qu’il y a une frange des personnes qui aiment et qui comprennent sa musique alors qu’une autre est ailleurs. « On ne peut pas satisfaire tout le monde », lâche l’artiste

D’après l’artiste, la promotion de « Norme » pourrait intervenir à tout moment et c’est très bientôt. Pour le moment, il se concentre sur sa dernière année de licence en philosophie, à l’Université Saint Augustin de Kinshasa.

Pétronelle Lusamba

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :