Gouverneur Kande défenestré Mauvaise gestion ou coup monté de Kinshasa

Dans la journée de Mercredi 4 octobre 2017, le Gouverneur Kandé a été défenestré de son poste de Gouverneur de la Province du Kasaï central à la suite

Memorandum à l’endroit de monsieur le gouverneur du Kasai
Echos de capitales provinciales des six anciennes provinces congolaises
« Mon Village natal » Programme de réduction de la violence communautaire à Kananga

Dans la journée de Mercredi 4 octobre 2017, le Gouverneur Kandé a été défenestré de son poste de Gouverneur de la Province du Kasaï central à la suite d’une motion de censure adoptée par l’Assemblée provinciale à Kananga.

Le gouverneur retenu à Kinshasa depuis le mois de février a été défendu par un vice-gouverneur peu convaincu de son rôle. Celui-ci a déclaré qe les griefs étaient adressés essentiellement contre le gouverneur titulaire mais qu’il s’était présenté pour le principe de continuité de l’Etat.

Dans leur motion de censure, les députés provinciaux ont essentiellement relevé les actes de mauvaise gouvernance. Des mauvaises langues ont émis dans les couloirs de cette assemblée que la principale accusation est la mauvaise gestion du phénomène Kamuina Nsapu, cette succession coutumière qui a occasionné des dizaines de mort parmi les paysans du lieu jusqu’à l’assassinat de deux experts onusiens. Parmi les 21 députés provinciaux, 17 ont voté pour la motion et seuls 4 ont voté contre.

Ces derniers n’ont pas gardé leurs langues dans leur poche. S’exprimant sur les chaînes locales, ils ont dénoncé une manœuvre orchestrée par Kinshasa pour écarter un allié devenu encombrant. Ils ne lui ont même pas permis de présenter ses moyens de défense à Kananga. Ils espèrent que le gouverneur déchu va attaquer la décision en justice. Ils sont confiants qu’il garde des chances face aux jugements par contumace qui sont par nature faibles.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :