Gizenga renoue avec ses vieux amours, Palu signe la charte constitutive du FCC

Gizenga renoue avec ses vieux amours, Palu signe la charte constitutive du FCC

Le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) a fait son adhésion au Front commun pour le Congo (FCC), en signant ce samedi 7 juillet 2018, la charte constitutive

Angola: 180 jours aux Angolais pour rapatrier les fonds déposés illégalement à l’étranger
FCC et CACH : La guerre des ondes entre Lambert Mende et Baudouin Mayo
Enfin, la fumée blanche a échappé à Kingakati : Emmanuel Ramazani Shadary dauphin de Kabila

Le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) a fait son adhésion au Front commun pour le Congo (FCC), en signant ce samedi 7 juillet 2018, la charte constitutive. Cadres du parti et membres du gouvernement, Lambert Omatuku, ministre d’État au Travail et Martin Kabuelulu, ministre des Mines ont été mandatés par le Secrétaire général du parti, Antoine Gizenga qui semblait trainer les pieds, aux premiers jours de la signature de la charte. Malgré cela, une certaine opinion soutenait que, dans quelques jours, Palu sera partie prenante dans l’affaire. La vérité est là, il a aujourd’hui atterri sur la piste pour danser ensemble avec ses amis de longue date.

L’électeur Antoine Gizenga

Cette cérémonie présidée par le directeur de cabinet du chef de l’État, Néhémie Mwilanya, en présence des membres du comité stratégique de la plate-forme a donné l’occasion aux représentants du Palu pour fixer l’opinion.  « Avant de venir ici, nous nous sommes concertés et nous avons eu le quitus du secrétaire général, chef du parti. Et, nous venons signer en étant membres du gouvernement, représentant le PALU », a justifié Martin Kabwelulu.

Cette adhésion du Palu au FCC bouleverse les calculs de certains cadres de ce parti politique dont les ambitions sont de créer une nouvelle issue politique, après douze ans de collaboration  avec l’autorité morale de la Majorité présidentielle. Une

Gizenga et Muzito, deux anciens premiers ministres de Kabila

collaboration qui a ôté à Gizenga sa casquette d’opposant de la première heure et qui a fait de lui et de son parti, des gestionnaires qui seront rattrapés par l’histoire du pays. Certains cadres et membres du Palu qui souhaitent que le parti soit détaché de la Majorité au pouvoir, s’aligneront-ils derrière Omatuku et Kabwelulu ou ils prendront une autre direction ? L’avenir nous le dira !

A part le Palu, le président du Parti Réformateur du Congo vivant, Maitre Aimé Kilolo, a aussi signé la charte constitutive du FCC, pour une victoire écrasante aux élections prévues le 23 décembre prochain.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :