Gaz méthane du Lac Kivu : Une ressource potentiellement dangereuse valorisée par le Rwanda, négligée par la RDC

Gaz méthane du Lac Kivu : Une ressource potentiellement dangereuse valorisée par le Rwanda, négligée par la RDC

Le Rwanda a inauguré en mi-mai 2017, une centrale électrique du gaz méthane sur le lac Kivu. Selon les experts, la centrale devrait augmenter signific

Mise en production du nouveau champ pétrolier Kaombo « l’arbre qui ne saurait cacher la forêt » en Angola
Tshopo : 5 morts à Lokutu dans un drame, mais Feronia Sarl apaise les esprits
La GECOTRA Sarl exploite 1000 ha de terre et produit 150 t d’huiles de palmes par mois et tend la main aux partenaires

Le Rwanda a inauguré en mi-mai 2017, une centrale électrique du gaz méthane sur le lac Kivu. Selon les experts, la centrale devrait augmenter significativement la production électrique et réduire la menace que ce gaz représente pour les riverains du lac. Entretemps, en RDC la situation reste en hibernation.

Gaz méthane

Lac Kivu

La présence du gaz méthane en saturation dans le lac Kivu représentant un danger pour l’environnement et pour l’homme, le 19 novembre 2015, la RDC et le Rwanda ont signé un accord bilatéral sur la sécurité liée à l’exploitation de gaz. Dans cet accord il a été décidé de valoriser cette ressource plutôt que de l’évacuer par d’autres moyens.
Une potentialité prometteuse dès ce mois de novembre

Le lac à un potentiel estimé à 55 milliards de mètres cube de gaz naturel. Environ 500 MW d’électricité pourraient être générés sur 40 ans avec cette ressource, affirment les experts : « Le 1er résultat de ces travaux sont prévus pour novembre 2017 et ce nouvel investissement nous permettra de disposer d’au moins 22 MW au bout de 18 mois pour commencer ».
Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :