Formation des jeunes à la paix contre les discours de violence de certains partis politiques lors des élections

Formation des jeunes à la paix contre les discours de violence de certains partis politiques lors des élections

Le Forum national multifonctionnel des jeunes a organisé trois jours de conférence y compris des ateliers du 23 au 25 janvier 2018 au Centre culturel

Le Conseil de Sécurité prend acte de la suite des opérations électorales en République démocratique du Congo
Ambassadeur de l’Union européenne encourage les membres de la société civile à à la promotion et à la participation des Femmes et des Jeunes aux élections
Ne votez pas pour moi!

Le Forum national multifonctionnel des jeunes a organisé trois jours de conférence y compris des ateliers du 23 au 25 janvier 2018 au Centre culturel Boboto à Kinshasa Gombe en collaboration avec le Ministère de la jeunesse de l’éducation à la citoyenneté et des services d’ autres pays partenaires avec l’appui financer de la Monusco.

 

Orateurs au Forum de paix des jeunes

Orateurs au Forum de paix des jeunes

Les conférences ont été placées sous le thème « la promotion de la paix, la tolérance, la cohabitation pacifique et la participation des jeunes au processus électoral ». Tout au long des deux jours de travaux, les participants ont suivi des conférences et participé à des ateliers d’approfondissement des sujets développés en plénière.

Le jour de la clôture le jeudi 25 janvier 2018, la conférence en plénière a été animée par le modérateur Rolly Sambu et ceci en présence de la représentante de l’envoyé spécial de la Monusco, madame Hortense Achilie. A l’issue de la conférence en plénière nombre de participants ont été répartis par groupes appelés ateliers thématiques. Chaque atelier a été dirigé par un membre choisi. Ainsi, présidents et secrétaires d’atelier, ont aidé les participants à étudier le sujet et trouver des pistes de solution au problème concernant la jeunesse pendant ce court délai du processus électoral en RDC.

Des pistes de solution proposées par les jeunes

Chaque groupe a traité son sujet et a émis ses recommandations comme sensibiliser la jeunesse congolaise afin de mieux comprendre ce que sont les élections, pour qui peut-on voter ? Un autre groupe a proposé la diffusion du message en langage facile à différents médias afin de toucher toute les couches sociales. Un troisième groupe veut éviter les discours qui qui incitent les jeunes à la violence.

D’autres jeunes ont voulu enseigner et souligner la liberté d’opinion ; d’expression ainsi que la démocratie. Ils ont affirmé que les jeunes d’aujourd’hui sont le futur de demain du pays. Ils doivent être dès à présent le miroir et l’image de la nation. Les jeunes réunis dans ce forum ont rappelé que eux tous ont le devoir de montrer, aux autres jeunes restés à la cité, la bonne conduite pour le développement de la société

Enfin Mme Hortense Achilie, la représentante du responsable de la Monusco, a clôturé la conférence par un discours soulignant les aspects très importants. « Nous sommes porteurs de paix et non de violence, a-t-elle déclaré. Chaque personne au sein de sa famille, dans son entourage, à la maison, aussi dans sa province à l’obligation d’instaurer la paix qu’elle a décliné en plusieurs langues dont en lingala, « kimia », en swahili « amani », en « ngemba » et en tshiluba « ditalala ».

Gladys Bundu, stagiaire

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :