Fondements de l’engagement de l’Eglise catholique dans la défense de l’Environnement aux Journées scientifiques de la Faculté des Sciences agronomiques et vétérinaires

Fondements de l’engagement de l’Eglise catholique dans la défense de l’Environnement aux Journées scientifiques de la  Faculté des Sciences agronomiques et vétérinaires

Ce vendredi 6 juillet 2018 ses sont ouvertes les Journées Scientifiques la Faculté des Sciences agronomiques et vétérinaires, Fsav, et du Centre de de

La RDC a validé sa participation au mécanisme international REED+
Combattre la pollution de l’air, tel est l’objectif de la journée mondiale de l’environnement 2019
Des jésuites congolais invitent à la Sauvegarde de l’environnement, notre Maison commune

Ce vendredi 6 juillet 2018 ses sont ouvertes les Journées Scientifiques la Faculté des Sciences agronomiques et vétérinaires, Fsav, et du Centre de de recherche et de communication en développement Cered, tous deux de l’Université Loyola du Congo, Ulc. Trois grandes interventions ont été les conférences inaugurales de ce jour d’ouverture avec pour accent particulier les fondements de l’engagement de l’Église catholique , en général dans la défense de l’Environnement, et en particulier des Pères jésuites dans cette même voie. La troisième conférence inaugurale a montré les avancées du droit congolais dans un domaine neuf et cela malgré des zones d’ombre.

Université Loyola du Congo et Faculté sciences agronomiques et vétérinaires Fsav

Université Loyola du Congo et Faculté sciences agronomiques et vétérinaires Fsav

En entrée en la matière, le mot de bienvenue du recteur de l’Université Loyola du Congo et le discours d’inauguration du Doyen de Fsav et coordonnateur du Cered ont été prononcés dans la grande salle du Centre Saint Pierre  Canisius à Kimuenza dans la banlieue sud de Kinshasa.

Engagement de l’Église catholique pour la défense de l’Environnement une préoccupation constante revitalisée par le Pape François

Salle Canisius 2018

Salle Canisius 2018

En introduction à la communication du père Adelard Tite Insoni, s.j; sur le point de vue de l’Eglise catholique pour la promotion de l’Environnement, le père Gauthier Malulu, s.j. a décrit de façon particulière l’expérience des Jésuites pour une spiritualité écologique.

Le Père Adelard Insoni, s.j. a d’abord relevé la mauvaise lecture de la Genèse dans la Bible où Adam et Eve sont invités à dominer la terre, ce qui pousse certains à interpréter dans le sens d’une utilisation non rationnelle des biens terrestres. L’orateur a opposé à cela de nombreux passages de la Bible entre autres où Noé a pris à bord de l’Arche tous les animaux afin de se sauver en compagnie des bêtes domestiques et sauvages. « Dieu, a déclaré l’orateur, a indiqué à Noé le souci pour tous les êtres vivants ». Dans la foulée, le Père Adelard a signalé comment différents Papes ont défendu l’Environnement dans leurs écrits et cela sous différents angles, depuis le Pape Léon XIII jusqu’au Pape Benoît XVI. C’est le Pape François qui  a formalisé cet engagement dans l’Encyclique Laudato Si.

Le Droit congolais récemment en phase avec la défense de l’Environnement

Me Jean Claude Batebua, le troisième conférencier a déclaré  aux participants que le Droit congolais a pris en charge de façon formelle la défense de environnement en 1992 lors de la promulgation de la Constitution issue de la Conférence nationale souveraine. « Les Congolais sont appelés à vivre dans un miliei sain favorisant leur épanouissement » est stipulé dans cette Loi des  lois.  Auparavant a reconnu, l’orateur, à l’époque colonial et un peu après, l’évolution de cette défense a été en dents de scie. A partir des années 2000, des améliorations ont été apportées aux autres Constitutions surtout dans celle de 2006. Des dispositions  particulières en rapport avec la pollution minière et la protection de la faune et de la flore congolaises ont été ajoutés. La protection des forêts congolaises a été précisée.  Toutefois, concède l’Avocat, des articles précis de répression en cas d’atteintes à l’environnement manquent cruellement.

Trois panels ont amené les participants à formuler des propositions concrètes

Dans l’après midi de la Journée inaugurale des Journées scientifiques, des participants, rassemblés dans les salles de ULC, ont été divisés en trois groupes   sur des thèmes comme « Environnement, changements climatiques et questions éthiques » et « Protection des sols et agricultures écologiques ». Un troisième groupe a réfléchi sur la « Jeunesse et la sauvegarde de l’Environnement ».

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :