FICKIN : Un rendez-vous cinématographique du 19 au 21 novembre 2017 à Kinshasa

FICKIN : Un rendez-vous cinématographique du 19 au 21 novembre 2017 à Kinshasa

Toujours présent pour le grand rendez-vous annuel, le Festival international du cinéma de Kinshasa, FICKIN, aura bel et bien lieu. Contrairement aux a

500 tonnes d’aide humanitaire pour la région du Kasaï
Lubumbashi : Le séjour de Félix Tshisekedi déclenche l’arrestation des opposants
La police et l’armée déployées aux endroits stratégiques de Kinshasa

Toujours présent pour le grand rendez-vous annuel, le Festival international du cinéma de Kinshasa, FICKIN, aura bel et bien lieu. Contrairement aux années antérieures, où le festival se tenait entre les mois de juin et juillet, cette année le rendez-vous est pris du 19 au 21 novembre 2017 et se déroulera sur trois sites à travers la capitale. Il s’agit de l’Institut français (Gombe), l’American language Institute (ALI), située sur la 3ème Rue à Limete et l’école saint Bernard dans le quartier périphérique de Limete.

Tshoper Kabambi

Tshoper Kabambi

A travers ce festival, Tshoper Kabambi, directeur de   Bimpa Production, la structure qui organise ce festival, travaille d’arrache-pied pour donner à la population kinoise un espace-cinéma où s’expriment et se croisent en même temps, les talents artistiques du Congo et ceux du monde entier.

D’après Tshoper, ce festival est créé pour offrir aux cinéastes congolais, lui même y compris, un cadre officiel de présenter leurs œuvres, mais aussi offrir au public kinois un moyen de vivre des moments cinématographique exceptionnels comme dans d’autres pays.

L’un des objectifs de ce festival est aussi d’encourager les cinéastes congolais dans la production des films de qualité avec l’espoir de voir un jour naitre une industrie du cinéma en RDC.

Pour cette 4ème édition, l’équipe organisatrice a fait une sélection de  100 films venus de quatre coins du monde dont des documentaires, des fictions et animations.

Pour le directeur de ce festival, cette quatrième édition est un tremplin vers la réalisation de l’un des plus grands objectifs de Bimpa Production, celui de faire de FICKIN l’un de plus important festival d’Afrique subsaharienne.

Signalons que Tshoper Kabambi est le réalisateur de plusieurs productions cinématographiques dont « Mbote », un film de fiction qui a remporté le prix de la francophonie il y a trois ans. Il est également l’initiateur du Festival « Vision Documentaire » dont l’Institut français de Kinshasa et sa structure (Bimpa Production) sont coorganisateurs.

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :