Félix Tshisekedi veut relier les villes de la RDC et celles de l’Afrique Centrale

Félix Tshisekedi veut relier les villes de la RDC et celles de l’Afrique Centrale

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi veut l’amélioration de l’image de la RDC qui, selon lui,  va susciter de l’intérêt pour le monde entier, qui voudra

Félix Tshisekedi : 50 milliards de dollars échappent à l’Afrique chaque année à cause de la corruption !
Les élections en RDC : Entre changement et continuité
Katumbi et Tshisekedi : Non à la machine à voter et au troisième mandat, oui à la candidature unique de l’opposition

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi veut l’amélioration de l’image de la RDC qui, selon lui,  va susciter de l’intérêt pour le monde entier, qui voudrait connaitre ce beau et grand pays au cœur de l’Afrique. Dans son discours sur l’Eta de la nation, le président de la République a exprimé son souci de développer dans les mois qui viennent des politiques de promotion du tourisme par la construction des édifices publics thématiques et d’établissements hôteliers capables d’attirer l’intérêt des touristes.

Lancement des travaux de réhabilitation de la route dans la province de la Tshopo

Dans sa vision, le Chef de l’Etat tient au développement du tourisme qui va de pair avec la construction des infrastructures socio-économiques. Dans ce secteur des infrastructures routières d’intérêt général, 26 provinces du pays vont en bénéficier grâce à l’intervention de l’Office des Routes, car cela permettra à supprimer des bourbiers, sur un linéaire global de 2 830 Km répartis sur 46 axes.

Il est prévu la reconstruction et au lancement des nouveaux ponts sur un total de 32 sites. « Je précise ici que 30 autres ponts commandés par l’Office des Routes sont déjà fabriqués et seront bientôt livrés. L’Office des Routes a aussi réhabilité et réparé 18 bacs et procédé au déploiement de 24 autres à l’état neuf vers des sites d’exploitation », a indiqué Félix Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat croit à faire de la RD Congo, une véritable plaque tournante de l’Afrique centrale en reliant ses villes par celles des pays de la région où on peut circuler par le moyen routier. Pour y parvenir, le gouvernement doit parachever la construction de la route nationale numéro 1, du Kongo Central jusque dans le Haut Katanga. Elle va relier au moins onze provinces qui sont : Kongo Central, Kinshasa, Kwilu, Kwango, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Haut Lomami, Lualaba et Haut Katanga.

Sur la route reliant la ville de Kisangani à la cité Banalia

« J’inspecterai personnellement cette route au cours des prochains mois dans le cadre d’une caravane pour me rendre compte de son état de praticabilité », a-t-il prévenu.

Félix Tshisekedi qui tient à faire de l’agriculture une priorité souligne que c’est de cette manière que les activités agricoles de Bandundu, Kasaï et de toutes les provinces concernées peuvent se substituer aux produits importés, principalement le maïs.

De villes congolaises à celles de la région

« J’imagine une autre route qui partirait de Zongo, dans le Sud Ubangi jusqu’à Aru, en passant par la Mongala, la Tshopo, le Bas Uele, Haut Uele, pour se connecter sur la route qui va de la frontière ougandaise jusqu’à Mombasa au Kenya », a dit le Chef de l’Etat qui a que la même route, au carrefour de Buta, dans le Bas Uélé, comportera un deuxième embranchement vers Kisangani, Walikale, Bukavu, Uvira, Burundi jusqu’à Dar- Es-Salaam.

Des femmes paysannes le long de la route Boma-Matadi en RDC. Ph Don John Bompengo

Pour Félix Tshisekedi, l’autre route qu’il faut achever est celle qui part de Bukavu en passant par Kasongo, Kabinda, Mbuji Mayi, Kananga, Kanyama Mbuji vers l’Angola.

Le Président de la république attire l’attention de tout le monde sur le plus grand boulevard dont dispose la RDC, le majestueux fleuve Congo et ses affluents, qui offrent 15 400 Km de voies navigables qui nécessitent dragage et balisage.

Le souci de réhabiliter des voies terrestres et navigables étant le socle de l’intégration économique nationale et régionale, les provinces de la RD Congo peuvent échanger entre elles et avec l’extérieur.

Faisant recours aux Écritures saintes en citant le psalmiste qui dit : « fais de l’Eternel tes délices, il te donnera ce que ton cœur désire », Tshisekedi croit à l’Eternel pour sa réussite.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :