Félix Tshisekedi élu à la tête de l’UDPS et désigné candidat à la présidentielle en décembre 2018

Félix Tshisekedi élu à la tête de l’UDPS et désigné candidat à la présidentielle en décembre 2018

  Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a été élu président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et désigné candidat à la prés

Un nouveau partenariat entre la RDC et la France évalué à 300 millions d’euros
La CENCO était présente à l’investiture de Félix Tshisekedi
Le président Tshisekedi à Zongo et promet la construction du pont le reliant à la RCA

 

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a été élu président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et désigné candidat à la présidentielle prévue le 23 décembre 2018 en RDC, dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 mars 2018, par les militants de son parti, réunis en congrès au siège de leur Parti, dans la commune de Limete à Kinshasa.

Jean-Marc et Félix-Antoine

Félix Tshisekedi succède ainsi démocratiquement à son père Étienne Tshisekedi, l’un des fondateurs du premier parti de l’opposition en RDC, décédé il y a un peu plus d’un an à Bruxelles. Sur 803 personnes qui ont participé au vote, Fatshi a obtenu 790 voix, soit 98,38%, contre 8 pour son challenger, Guy Bao. Comme elle en a fait en 1980 pour ouvrir la voie à la démocratie au pays, l’UDPS a montré la voie de l’alternance, très rare dans les institutions de la République.

La joie était immense dans le chef des combattants qui ont pris d’assaut le siège du parti jusqu’à envahir le petit boulevard, faute de l’espace qui ne pouvait pas contenir de milliers des combattants entassés devant le siège depuis 6 heures du matin.

Les combattants de l’UDPS en liesse lors du congrès

 

Les congressistes ont respecté l’appel du Secrétaire général du parti, Jean Marc Kabund à voter pour un candidat qui respecte la parole donnée et attaché aux valeurs morales. «Le futur président du parti doit être attaché à la justice et l’amour du prochain. Il doit avoir le sens de responsabilité, d’abnégation, de simplicité et d’humilité. Enfin, il doit être un homme de parole… En aucun cas, l’UDPS ne peut se transformer en un patrimoine familial ou en un bien sous la coupe réglée d’amis et de copains», a dit Jean Marc Kabund dans son discours d’ouverture du Congrès.

Gel Boumbe

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :