Félix Tshisekedi : 50 milliards de dollars échappent à l’Afrique chaque année à cause de la corruption !

Félix Tshisekedi : 50 milliards de dollars échappent à l’Afrique chaque année à cause de la corruption !

Le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, séjourne depuis le dimanche 8 décembre 2019 à Kigali au Rwanda où il participe au Kusil Ideas Festival

Corruption au Congo-Brazzaville : Le groupe Ofis et ses filiales grugent l’Etat congolais depuis des années
Panier de la ménagère : Les prix en rébellion quotidienne à Kinshasa
Les agents du ministère du Commerce extérieur devant le Palais de la Justice

Le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, séjourne depuis le dimanche 8 décembre 2019 à Kigali au Rwanda où il participe au Kusil Ideas Festival (Festival d’idées Kusi).qui se tient du 8 au 9 décembre à Intare Arena. Initié par Nation Média Group, ce festival est un moment d’échanges d’idées et réflexion  sur ce que sera l’Afrique dans 60 ans.

Kigali, Kusi Ideas Festival

Pour cette édition, les participants sont invités à réfléchir sur le thème « Quelle Afrique souhaitons-nous dans les 60 prochaines années? ». Question à laquelle, le Chef de l’État a répondu dans le cadre d’un panel de haut niveau de la rencontre qui se clôture ce lundi 9 décembre.

Considéré comme un haut lieu de réflexion et de projection, Kusi Ideas Festival a réuni des personnalités de haut rang. Il s’agit notamment de  Moussa Faki, le Président de la Commission de l’Union africaine, Railla Ondinga, ancien Premier ministre du Kenya ainsi que les Présidents Paul Kagame et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le Dr Songwe Vera était aussi parmi les intervenants dans ce panel.

A la question de savoir quelle est sa vision pour la RDC et comment il allait capitaliser sur la diaspora, le Chef de l’Etat congolais a dit : « Participer à ces réflexions est essentiel pour le devenir de l’Afrique. Ma vision est basée sur l’Homme. L’homme congolais avec un grand H qui intègre aussi les femmes. L’homme congolais en tant que vecteur du développement doit être épanoui afin d’être apte à participer pleinement au développement de son pays. Pour ce faire, nous veillons à consolider la démocratie pour que cet Homme puisse s’exprimer librement, avoir accès à l’éducation. C’est pourquoi nous avons mis en place la gratuité de l’enseignement de base, mais nous allons aussi lui permettre d’accéder facilement aux soins de santé.

The Next 60 years in African

En ce qui concerne la diaspora, c’est à nous de créer les conditions et d’améliorer les conditions de vie des Congolais pour rendre notre pays compétitif et attractif pour permettre le retour des congolais vivant à l’étranger qui sont une richesse pour le pays.

En 60 ans nous aurons assez de temps pour nous préparer à ces défis. Le Congo avec sa position géographique joue un rôle intégrateur, en étant un trait d’union entre les différentes communautés. C’est pourquoi nous avons demandé à adhérer à la communauté d’Afrique de l’Est.

Car nous croyons à l’intégration régionale. Mais l’Afrique ne va pas réussir cette intégration immédiatement mais progressivement et cela ne pourra pas se faire sans le développement des infrastructures. »                                                                                         

Répondant sur son rêve pour l’Afrique dans 60 ans,  le Chef de l’État a précisé ce qui suit : « 50 milliards de dollars échappent à l’Afrique chaque année à cause de la corruption ! C’est un fléau ! Nous devons tout mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau! »

Pour le président de la république, c’est vrai qu’il n’y a plus de guerre mais il y a des conflits souvent causés par la pauvreté. « Luttons contre la pauvreté, investissons dans la promotion de la femme et de la jeunesse et je suis sûr et convaincu que l’Afrique vaincra ! », a dit Félix Tshisekedi.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :