Entraînements à l’Etranger des Léopards Football Hommes et Volleyball Dames

Entraînements à l’Etranger des Léopards Football Hommes et Volleyball Dames

Depuis le mois de juin 2017, le gouvernement congolais a pris l’option de faire entraîner les internationaux congolais sur les terrains étrangers avan

Coupe du monde : ce que le football peut enseigner aux nations
Une commission pour refonder la Linafoot
Une victoire, deux nuls et une défaite pour quatre équipes congolaises engagés dans les championnats continentaux africains

Depuis le mois de juin 2017, le gouvernement congolais a pris l’option de faire entraîner les internationaux congolais sur les terrains étrangers avant les matchs de compétition continentale ou internationale.

Léopards

Léopards

Les dernières séances d’entraînement à l’étranger ont concerné les sélectionnés de Léopard Hommes en Algérie avant leur match de ce samedi 9 octobre 2017 à Monastir en Tunisie contre la Libye. Le match contre la Libye est le dernier du pool des Léopards pour la qualification à la coupe du monde à Moscou.

Les joueuses de volleyball, les Léopard Dames, ont bénéficié de 10 jours d’entraînement à Brazzaville au Congo voisin avant la compétition qui démarre ce samedi 9 octobre 2017 jusqu’au 15 octobre 2017 à Yaoundé au Cameroun. Les infrastructures sportives du Congo ont bénéficié d’une cure de jouvence grâce à l’organisation des Jeux africains à Brazzaville.

L’entraineur des Léopard a affiché un optimisme mesuré sur les chances des Léopard dépendant des faux pas des Tunisiens pour décrocher une place au Mondial de Moscou en 2018. La capitaine des Léopard dames en Volleyball a assuré à son arrivée à Yaoundé le mercredi 5 octobre 2017 qu’elle et ses coéquipières vont tenter le tout pour le tout de classer parmi les 4 premières nations de volleyball d’Afrique. Les joueuses de volley ont été recrutées en majorité des équipes finalistes du dernier championnat congolais de volleyball à Lubumbashi.
Bientôt un ambitieux programme d’infrastructures aux normes internationales
Interviewés sur les séances d’entraînement à l’étranger, des officiels restés au pays ont déclaré que cette politique veut pallier la faiblesse des structures valables en RDC. Le pays a connu beaucoup de retard dans la construction des infrastructures nationales particulièrement les stades couverts au basketball et au volleyball. Les officiels du Département du Sport comptent lancer bientôt un ambitieux programme d’érection d’infrastructures nationales respectant les normes internationales.
Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :