Enfin, la star congolaise de la chanson, le Général Defao est là !

Enfin, la star congolaise de la chanson, le Général Defao est là !

L’artiste musicien Defao est enfin de retour à Kinshasa depuis le dimanche 4 juillet 2019, cela après avoir passé presque 21 ans à l’extérieur du pays

Félix Wazekwa: « Je suis le seul au monde à avoir des sosies à cause de ma barbe »
Egypte : la chanteuse Sherine condamnée à six mois de prison, pour sa chanson sur le fleuve Nil
Afrobasket Dames 2019 : Les Léopards de la RDC en quarts de finale

L’artiste musicien Defao est enfin de retour à Kinshasa depuis le dimanche 4 juillet 2019, cela après avoir passé presque 21 ans à l’extérieur du pays. A l’aéroport de Ndjili, le Général Defao, de son vrai nom Lulendo Matumona, a été accueilli par ses proches et il a exprimé sa joie de revoir Kinshasa, la ville qui l’a propulsé au firmament de son succès musicale.

Defao à Kinshasa

Annoncé pour le 29 juillet dernier, l’arrivée dans la capitale congolaise du Général de la musique congolaise a été effective le dimanche, à la satisfaction de ses nombreux fans et supporteurs qui l’ont manqué depuis deux décennies. On parle de l’implication du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et de son Directeur de Cabinet Vital Kamerhe aux côtés de son producteur Jules Nsana.

Defao vient de Londres via Paris où il a passé quelques mois pour le finissage de son nouvel album. Aussitôt arrivée à Nairobi, le chanteur s’est rendu à l’île de Mombasa, une province du Kenya, pour le tournage des images de l’une de chansons de son nouvel opus.  Un nouvel album qui va saper le public congolais lors de ses différentes productions scéniques prévues dans l’agenda de son  producteur, Jules Nsana, tant à Kinshasa et dans toutes les provinces de la RDC. Le « Dur à cuire » a passé presque deux semaines à Mombassa où il a réalisé des belles images avant de prendre son vol pour Kinshasa.

Defao, le Dur à cuire

A part son nouvel opus, les mélomanes congolais vont encore revivre la belle époque avec de chansons telles que «  Amour scolaire », « Itachi », « Chagrin Dimone », « Famille Ikutta », « Amour interdit » et tant d’autres.

Dans la capitale congolaise, certains artistes veulent prendre le devant pour accompagner le « Dur à cuire »  sur la scène, alors qu’il a un orchestre entretenu à Kinshasa, aux bons soins de Monsieur Dialo. Cette bête de scène toujours imbattable de sa génération va animer une conférence de presse au cours de laquelle, il va parler de son long séjour en dehors des frontières, de son retour et de ses projets musicaux. Infatigable bête de scène de tout le temps, le Général Defao pourra entamer ses productions scéniques ce week-end à Kinshasa, avant de se rendre en provinces aux bons de son producteur. Lulendo tient à l’accompagnement de son groupe Big Stars.

Defao, la sape la concurrence n’y est plus

A l’annonce de son arrivée, les invitations de productions scéniques s’annonçaient tant à Kinshasa qu’en Angola.  Au pays de Joao Lourenço, la star congolaise de la chanson se rendra à Luanda, sur invitation de l’un des grands producteurs d’Angola, le sénateur Paolo Tudilu, où quelques concerts sont prévus, accompagné de son orchestre Big stars. L’information est annoncée par un autre artiste congolais qui vit à Luanda, le chanteur, l’auteur-compositeur Zembula Pétrole Brute.

Le Général Matumona Defao qui a quitté volontairement la RDC pour vivre au Kenya à cause de la baisse active de revenus  discographique et scénique, a enfin décidé de rentrer au pays où il est réclamé à cor et à cri par le public qui commente ce retour au bercail. Bon retour au pays la star.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :