Enfin, la centrale hydroélectrique Zongo II inaugurée par le Chef de l’État

Enfin, la centrale hydroélectrique Zongo II inaugurée par le Chef de l’État

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a, au cours de la cérémonie inaugurale le vendredi 22 juin, lancé la mise en marche des machines

Cour constitutionnelle : « Quatre nouveaux juges qui ne décevront pas !»
Après la marche du 21 janvier : des prêtres dans les viseurs des services de renseignements
Le Pape François renouvèle son appel à éviter toute violence en RDC

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, a, au cours de la cérémonie inaugurale le vendredi 22 juin, lancé la mise en marche des machines de la centrale hydro-électrique de Zongo II, situé sur le fleuve Congo dans la localité de Zongo, territoire de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo central, en présence des corps constitués de la République et des personnalités diplomatiques.

Barrage de Zongo II, Kongo central

Selon le ministre de l’Énergie Ingele Ifoto, la comparaison s’arrête là, car Mobayi Mbongo avec 10 mégawatts est tout à fait différente de Zongo II qui dispose d’une puissance de 150 mégawatts, soit 15 fois plus que la première. Il  a par ailleurs ajouté que « cet état de choses a amené la RDC dans une véritable crise énergétique caractérisée par un déficit criant dans la fourniture de l’électricité avec les délestages et les coupures intempestives d’électricités, alors que l’électricité joue un rôle  d’appui à la lutte contre la pauvreté et à la protection de l’environnement. L’accès à une énergie fiable constitue un facteur de développement et de croissance qui permet d’améliorer les conditions de vie de la population »

Il a renchéri en martelant que la cérémonie de ce jour est une preuve des actions que le gouvernement entreprend, sous le  leadership du Chef de l’Etat, en précisant que la centrale de Zongo II vient de s’ajouter sur les barrages de Kakobola (10,5 Mgw), de Katende (64 Mgw) et la ligne Inga-Kolwezi construits pour le renforcement de la fourniture de l’électricité dans la ville de Kinshasa.

Quand au Directeur général de la SNEL, Jean-Bosco Kayombo, à l’horizon 2020, Zongo sera reliée à Kinshasa d’autant plus qu’un poste à haute tension est en construction à Kinshasa-Kinsuka avec l’appui de l’EXIM Bank, qui a également financé la construction de Zongo II avec un montant de 360 millions de dollars, tout en soulignant que tous les fonds de contrepartie ont été totalement financés par la SNEL. Il a ajouté que la construction de Zongo II a été faite par l’entreprise chinoise Sinohydro, sous la supervision de la SNEL et, la nouvelle centrale sera gérée avec dextérité par une expertise nationale.

Après avoir fait une litanie de réalisations du Chef de L’État dans la province du Kongo Central, le gouverneur Jacques Mbadu a donné le coût global des travaux de la centrale hydroélectrique de Zongo II.  «Pour un budget total de 377 millions USD, la Centrale hydro-électrique de Zongo II, dont la première pierre a été posée le 16 mai 2012 par le Chef de L’État, vient mettre la RDC à l’abri des crises énergétiques, 66 ans après l’inauguration de Zongo I qui est resté longtemps en état d’hibernation sur le même cours d’eau», a-t-il déclaré.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :