Ebola : Un don chinois de 60 tonnes de matériels déjà affrétées, un cas positif confirmé à Mwenga

Ebola : Un don chinois de 60 tonnes de matériels déjà affrétées, un cas positif confirmé à Mwenga

Le chargé d’affaires intérimaire de l’Ambassade de Chine en RDC, M. Tu Wentao a confirmé lundi 26 août que les  60 tonnes de matériels de protection e

Le virus d’Ebola évolue dans la province du Nord Kivu
Nomination d’un Coordonnateur spécial des Nations Unies de l’urgence sur Ebola
Ebola en RDC : un deuxième vaccin sera introduit à la mi-octobre

Le chargé d’affaires intérimaire de l’Ambassade de Chine en RDC, M. Tu Wentao a confirmé lundi 26 août que les  60 tonnes de matériels de protection et équipements de laboratoire offert par son pays au gouvernement congolais sont déjà affrétées et arrivent en RDC par lot. Le premier avion atterrit à Kinshasa le 29 août prochain. Les autres sont attendus avant le 15 septembre 2019.

Le lavage des mains obligatoire dans les zones à riposte

Le coordonnateur de la riposte contre Ebola, Dr Jean-Jacques Muyembe, affirme que l’apport de la Chine est important pour les équipes de riposte sur le terrain où d’autres cas positifs se confirment.

Un cas positif d’Ebola est enregistré à Mwenga et il a été conduit au centre de traitement d’Ebola à Chowe, dans le territoire de Mwenga. Il est le 5ème cas positif recensé sur place depuis le début de la pandémie à Kilungutwe Mwenga.

En mission dans la région, Mme Astrid Nsuka du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), a précisé que l’homme infecté est l’oncle de l’enfant déjà mort à Chowe.

Le médecin épidémiologiste chargé des urgences et actions humanitaires à l’OMS/Bukavu, Dr Constantin Makakala, a affirmé mardi 27 août que plus de 650 personnes ont été vaccinées contre la maladie à virus Ebola, depuis dimanche dernier à Bukavu au Sud-Kivu. Plus de 240 autres personnes sont suivies quotidiennement par les épidémiologistes de l’OMS, les médecins, infirmiers et laborantins.

Des testeurs de température pour détecter Ebola

Le Dr Makakala renseigne que des actions sont menées par l’OMS sur le terrain, en vaccinant la population dans les différents centres de santé et à l’hôpital de Mwenga et de Kamituga. Une équipe d’intervention sur la surveillance à virus Ebola est aussi à pied d’œuvre dans les trois communes de la ville de Bukavu : Bagira, Ibanda et Kadutu.

Il indique aussi que plus de 1.600 personnes de première ligne ont déjà été formées par cette équipe d’intervention.

Gel Boumbe

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :