Ebola : Décès du premier patient détecté à Goma

Ebola : Décès du premier patient détecté à Goma

Le premier patient d’Ebola identifé à Goma est décédé le mardi 16 juillet 2019 pendant son transfert au Centre de traitement d’Ebola CTE Butembo. Cett

Ebola en Rdc : La banque mondiale débloque 300 millions de dollars pour la riposte
Une campagne de vaccination lancée pour lutter contre la dixième épidémie d’Ebola en RDC
Le Prof J.J. Muyembe : «Aucune pression dans le choix des vaccins contre Ebola »  

Le premier patient d’Ebola identifé à Goma est décédé le mardi 16 juillet 2019 pendant son transfert au Centre de traitement d’Ebola CTE Butembo. Cette nouvelle bouleverse la population de Goma ainsi que les autorités locales.

« Malheureusement, je peux vous confirmer la mort du patient en cours de route en allant à Butembo », a annoncé Carly Nzanzu, le gouverneur de la province du Nord-Kivu à la presse.

La personne atteinte du virus Ebola a été confirmé à Goma le dimanche 14 juillet 2019. Le malade a été immédiatement pris en charge par l’équipe de riposte de Goma. Il a été ensuite transféré  au  centre de traitement d’Ebola CTE Butembo.

La nouvelle du décès de cette personne plonge  la population de Goma dans le qui vive et attend des autorités sanitaires des actions concrètes  pour éradiquer rapidement et définitivement cette épidémie. ‘‘ Nous sommes vulnérables, que le ministère de la Santé prenne des dispositions pour mettre la population à l’abri de cette épidémie qui risque de devenir fatale. S’il le faut que l’Oms disponibilise des vaccins contre Ebola’’ demande Mme Thérèse Subila, agent au ministère provincial de l’environnement(Goma)

L’épidémie a fait 1 665 morts depuis qu’elle a été officiellement déclarée le 1er août dernier  dans le nord-est de la RDC. Jusqu’en juin, l’Oms avait jugé que l’épidémie en cours constituait une urgence sanitaire seulement pour la RDC et la région. Le cas de Goma  avec un million d’habitants va probablement changer la donne au cours de la réunion du comité d’urgence l’OMS qui se tient ce mardi 16 juillet pour décider si l’épidémie constitue une « urgence sanitaire mondiale ».

Pétronelle Lusamba

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :