Du théâtre commando au théâtre participatif pour la sensibilisation aux élections et l’éducation civique

Du théâtre commando au théâtre participatif pour la sensibilisation aux élections et l’éducation civique

Au cours de l'atelier de formation des activistes civiques au Centre Nganda de Kinshasa du 26 au 29 mars 2018, le Groupe Jérémie et Art en Action ont

Martin Fayulu dévoile le programme de Lamuka : Un budget d’USD 126 milliards et dix mesures d’urgence
Arrivée d’un premier lot de machines à voter réceptionné par la Ceni
Election des gouverneurs du Nord-Kivu et du Mai-Ndombe, le FCC supplante Cach et Lamuka

Au cours de l’atelier de formation des activistes civiques au Centre Nganda de Kinshasa du 26 au 29 mars 2018, le Groupe Jérémie et Art en Action ont présenté leurs expériences de terrain de sensibilisation électorale par le théâtre

Le Groupe Jérémie, a révélé un de ses acteurs, Guy Georges, utilise le concept de Théâtre Commando pour diffuser des messages forts sur  les élections. Dans leur manière d’agir, ils débarquent dans un endroit public de façon impromptue, terrain de football, sortie d’Eglise ou arrêt de bus, et avec des mégaphones et lance-voix ameutent les badauds. Les acteurs du Groupe Jérémie se lancent dans une improvisation déjà travaillée auparavant. Dans leurs saynètes, ils  traitent des thèmes et des choses vécues par les gens du peuple et surtout les difficultés rencontrées aux élections avec des mots de leur cru.

Bateau-de-la-démocrati

Bateau-de-la-démocrati

Désiré Shamuri du Groupe ‘L’Art en action’ a choisi le ‘Théâtre participatif’ comme voie de transmission du message explicatif des élections. Cet acteur a révélé comment son groupe sensibilise les riverains du Fleuve Congo entre Kinsangani et Mbandaka sur plus de 1.100 km avec plus de 35 sites d’exhibition. Leur bateau, appelé ‘Bateau de la Démocratie’, est régulièrement transformé en podium de théâtre, aux ports du fleuve où le public vient assister aux productions adaptées au niveau de la mentalité locale. A l’issue des représentations la population est invitée à commenter les saynètes et à porter des critiques. Les théâtres sont rejoués après les remarques et parfois avec certains amateurs du coin. Le théâtre participatif  pratiqué de Art en Action, selon ses responsables, veut éduquer la population par l’implication du public.

Rombaut Kamwanga

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :