Dr Tshamala s’engage à sensibiliser contre l’hépatite, maladie beaucoup ignorée qui tue en silence

Dr Tshamala s’engage à sensibiliser contre l’hépatite, maladie beaucoup ignorée qui tue en silence

Le monde entier a célébré le dimanche 28 juillet 2019, la journée mondiale de lutte contre l'hépatite virale. En République Démocratique du Congo, une

Progression du choléra dans le Haut Lomami et le Sud Kivu
L’importance des plantes médicinales dans la fabrication des produits pharmaceutiques
Le gouvernement congolais prévoit trois mois des soins gratuits pour la population de Beni.

Le monde entier a célébré le dimanche 28 juillet 2019, la journée mondiale de lutte contre l’hépatite virale. En République Démocratique du Congo, une série d’activités a été organisée en vue de sensibiliser les populations sur cette maladie. Il s’agit entre autre d’une conférence présidée par le médecin interniste, Pascal Victor Tshamala à Kimpeski hôtel dans la commune de la Gombe.

Dr Pascal Victor Tshamala

Dr Pascal Victor Tshamala

Maladie « ignorée » par beaucoup et « qui tue en silence », les Hépatites virales B et C sont des inflammations de foie causées par le virus. Elles ont pour symptômes des fièvres, l’asthénie physique et les yeux jaunes. Elles peuvent être aig,n nues ou chroniques, a expliqué le docteur Pascal Victor Tshamala, d’où la nécessité d’organiser des actions de sensibilisation de la population sur l’existence et le danger de la maladie.

Dans ce souci, le Dr Tshamala et sa clinique Astrid organisent des activités dont la sensibilisation de la population kinoise ; le dépistage, et la prise en charge des malades. L’objectif visé à travers ces activités est de connaître le vrai profil des hépatites virales en RDC

La campagne de sensibilisation et de dépistage à Kinshasa est prévue le 3 août prochain. Au cours de cette campagne, nous allons tout faire pour que les gens connaissent leurs zones de santé », a confirmer le docteur Tshamala au cours d’une conférence de presse  préparatrice de la journée tenue le mardi 23 juillet dernier.

Ce même 3 août, une marche de sensibilisation est prévue à Kinshasa, elle servira de plaidoyer pour la mise en place des mécanismes susceptibles de connaitre le profil et éradiquer les Hépatites virales B et C en RDC. La procession partira donc du Palais du Peuple, en passant par le Rond-Point Mandela pour chuter au point de départ Palais du Peuple et les 35 zones de santé auront chacune leur tente. Le souhait du docteur est que le palais du peuple sert de village hépatite.

Ces activités initiées par le directeur général de la clinique Astrid sont réparties en trois périodes de 120 jours, ils iront jusqu’au 28 juillet 2020. La première période va consister en la sensibilisation de la population kinoise, la deuxième portera sur le dépistage et la troisième sera consacrée à la prise en charge thérapeutique et curative des patients qui se verront dans le besoin des soins après le dépistage.

Prisca Materanya

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :