Diocèse de Kongolo : Caritas s’engage dans l’alphabétisation des femmes paysannes pour lutter contre la faim et la pauvreté

Diocèse de Kongolo : Caritas s’engage dans l’alphabétisation des femmes paysannes pour lutter contre la faim et la pauvreté

Appuyée financièrement par l’Agence norvégienne NORAD à travers Caritas Norvège, la Caritas développement Kongolo a mis en place onze centres d’al

Caritas Congo en appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt à Mweka
Expulsions des congolais en Angola : Des humanitaires alertent sur une nouvelle crise humanitaire dans les provinces du Kasai
Diocèse de Bunia : Mgr Justin Zanamuzi nommé à la tête de la Caritas diocésaine

Des femmes analphabètes formées sur la cuisine au diocèse de Kongolo

Appuyée financièrement par l’Agence norvégienne NORAD à travers Caritas Norvège, la Caritas développement Kongolo a mis en place onze centres d’alphabétisation qui encadrent 432 apprenantes au niveau 1 et 2.

C’était dans le cadre du projet « SECAL 2 » qui accompagne les ménages à lutter contre la faim et l’extrême pauvreté. L’analphabétisme  étant l’une des causes de la  pauvreté, l’alphabétisation des femmes paysannes dans la zone du projet est  d’une importance capitale.

Une année déjà après le lancement de ces centres d’alphabétisation, les impacts sont visibles : « ces femmes qui ne savaient ni lire ni écrire sont à mesure aujourd’hui d’écrire l’alphabet français de  lire et de faire des calculs élémentaire. Ceux-ci viennent résoudre les problèmes qu’elles rencontraient pour la gestion de l’argent dans leurs ménages et à faire de petits commerces sans peur de se faire voler ou embrouiller dans les calculs comme c’était le cas par le passé », commente le service de communication de la caritas développement Kongolo.

Selon leurs témoignages, poursuit notre source, « elles se disent très satisfaites et avouent leur gratitude à NORAD à travers son partenaire Caritas Kongolo pour avoir initié les activités d’alphabétisation qui viennent promouvoir et revaloriser les femmes paysannes souvent marginalisées suite à leur manque d’instruction ».

Les onze  centres d’alphabétisation sont repartis  sur les sites de Katea, Bena Hamba,  Kombe, Lea, Kasea, Luhembwe, Kimama, Kilolosango, Lubunda, Benemanene, et Kilembi.

Le premier niveau compte 360 apprenantes et le second en a 72.

Pour rappel le projet de sécurité alimentaire a commencé sa  deuxième phase d’il y a un  an ; 1844 ménages agricoles regroupés en 72 organisations paysannes agricoles OPA bénéficient de l’accompagnement du projet  sur les secteurs Lubunda, Katea, Kilembi, Kaseya, Bena Hamba et Lemba sur la rive gauche dans le diocèse de Kongolo.

Enfin, le diocèse de Kongolo suffragant de l’archidiocèse de Lubumbashi se situe dans l’actuelle province de Tanganyika au Sud-Est de la RD Congo et connait une situation humanitaire précaire cette dernière décennie. Mais sa population trouve parfois espoir et satisfaction grâce à la tonicité de S.E. Mgr Oscar Ngoy wa Mpanga, C.S.Sp., qui fait de la pastorale sociale sa priorité.

Junior Kitambala

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :