Diocèse de Goma : Des fidèles catholiques s’adaptent aux mesures de riposte contre la maladie à virus Ebola prises par leur Evêque

Diocèse de Goma : Des fidèles catholiques s’adaptent aux mesures de riposte contre la maladie à virus Ebola prises par leur Evêque

Dans un communiqué diffusé le samedi 21 juillet 2019 dont l’agence DIA-CENCO s’est procurée une copie, la chancellerie du diocèse de Goma, à l’Est

Diocèse de Goma : Mgr Théophile Kaboy érige la paroisse Sainte Faustine de Buturande à la fin de son mandat
La CENCO condamne l’enlèvement de l’Abbé Célestin NGANGO du Diocèse de Goma
Mgr Willy Ngumbi Ngengele, nouvel évêque du diocèse de Goma

Un fidèle catholique en train de laver les mains avant la messe dominicale

Dans un communiqué diffusé le samedi 21 juillet 2019 dont l’agence DIA-CENCO s’est procurée une copie, la chancellerie du diocèse de Goma, à l’Est de la RD Congo, a rendu public des mesures prises par  l’évêque de Goma, S.E. Mgr Willy Ngumbi, interdisant certaines pratiques de la cérémonie liturgique.

Le communiqué soutenait: « des lavages obligatoires des mains avant la messe pour tous les chrétiens avec de l’eau chlorée, la suspension de se donner la main après l’invitation à la paix du Christ par le prêtre. La quête se fait seulement pendant le chant d’action de grâce et non à l’offertoire ».

Ces mesures ont été prises par les autorités ecclésiastiques du diocèse de Goma après qu’un premier cas d’Ebola a été découvert dans cette ville, poussant l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à élever la dixième épidémie d’Ebola en RDC au rang d’ « urgence de santé publique de portée internationale ».

D’après le dernier bilan du ministère de Santé de la RD Congo, la situation épidémiologique fait état de 1.698 décès et 717 personnes guéries, sur un total de 2.522 cas (2.428 confirmés et 94 probables).

Mesure salvatrice pour des fidèles de Goma

A en croire les informations relayées par le site d’information du diocèse de Butembo-Beni, ces mesures de lutte contre Ebola prises par le pasteur de l’Eglise de Goma ont été suivies avec succès à la messe dominicale en l’église cathédrale Saint Joseph de Goma, archicomble.

Pour les fidèles de Goma, la mesure est salvatrice et a sa raison d’être : « On ne s’est pas salué parce qu’ici à Goma il y a eu un cas d’Ebola. Pour nous épargner, évitons de nous donner les mains et les lavabos sont devant les Eglises pour que nous nous lavions les mains », a déclaré après la messe dominicale, Roger Kambaza, un fidèle de Goma. Et un autre d’ajouter : « On a annoncé un cas d’Ebola à Goma. C’est ce qui fait qu’on interdise les salutations en pleine Eglise. C’est suite à Ebola qu’on ne fait plus l’invitation à la paix du Christ ».

Enfin, le diocèse de Goma est un des 47 diocèses de l’Eglise-Famille de Dieu qui est en RD Congo, suffragant de l’archidiocèse de Bukavu. Avec une superficie de 25 000 Km2 et une population de plus de 2 millions d’habitants, plus d’une centaine de prêtres.

Goma est la quatrième ville de la RDC et un véritable carrefour pour la région des Grands-Lacs et le monde entier. Il attise l’attention pour son sous-sol riche en matières précieuses mais aussi un foyer important des rebellions cette dernière décennie.

Junior Kitambala

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0
%d blogueurs aiment cette page :